Le chef d’état-major, négatif au coronavirus, reste en quarantaine
Rechercher

Le chef d’état-major, négatif au coronavirus, reste en quarantaine

Aviv Kohavi se sent bien après s'être placé à l'isolement en raison de sa rencontre avec un officier infecté ; deux généraux sont également négatifs au virus

Le chef d'état-major de l’armée israélienne, Aviv Kohavi, lors d'une conférence à la mémoire de l'ancien chef d’État-major Amnon Lipkin-Shahak, au Centre interdisciplinaire d'Herzliya, le 25 décembre 2019. (Crédit : Armée israélienne)
Le chef d'état-major de l’armée israélienne, Aviv Kohavi, lors d'une conférence à la mémoire de l'ancien chef d’État-major Amnon Lipkin-Shahak, au Centre interdisciplinaire d'Herzliya, le 25 décembre 2019. (Crédit : Armée israélienne)

Le chef d’état-major Aviv Kohavi et deux autres généraux ont été testés négatifs au Covid-19, a fait savoir l’armée mercredi matin.

Aviv Kohavi et deux officiers étaient entrés en quarantaine, mardi, après qu’il a été découvert qu’ils avaient participé à une réunion avec un officier qui s’est révélé plus tard être un porteur du coronavirus.

L’armée a expliqué que le chef d’état-major se sentait bien et qu’il resterait en confinement jusqu’à la fin de la semaine.

Les résultats des tests du général de division Tamir Yadai du commandement du nord et du général de division Aharon Haliva, chef des opérations, sont arrivés plus tard dans la matinée et sont également négatifs, a fait savoir Tsahal.

Ils resteront en confinement jusqu’au week-end, eux aussi.

Selon l’armée, les trois hauts gradés s’étaient entretenus avec l’officier de réserve du Commandement intérieur en date du 22 mars, ce qui signifie qu’ils devront rester en quarantaine jusqu’à la fin de la semaine.

Avi Kohavi s’est placé à l’isolement dans son bureau, et Tsahal a précisé qu’il sera en capacité de respecter son calendrier habituel lors de sa quarantaine.

Le chef d’état-major Aviv Kohavi, à droite, visite le Commandement du front intérieur à Ramlé et s’entretient avec le général de division Tamir Yadai, à gauche, le 18 mars 2020. (Crédit : Armée israélienne)

C’est la seconde fois que Aharon Haliva se mettra en quarantaine. Il avait été contraint de s’isoler, au début du mois, après être revenu de vacances passées en Italie.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, certains membres de la Knesset et un grand nombre de leurs conseillers se trouvent également en quarantaine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...