Le chef du syndicat des travailleurs, Nissenkorn, rejoint le Parti travailliste
Rechercher

Le chef du syndicat des travailleurs, Nissenkorn, rejoint le Parti travailliste

Citant ses actions contre la pauvreté, Herzog a accueilli le chef de la Histadrout au “parti des combattants sociaux”

Le président du syndicat Histadrout, Avi Nissenkorn, (au centre) s'adressant à la Knesset le 30 août 2015 (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
Le président du syndicat Histadrout, Avi Nissenkorn, (au centre) s'adressant à la Knesset le 30 août 2015 (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

Le chef de la fédération des travailleurs Histadrout, Avi Nissenkorn, a annoncé mardi qu’il avait rejoint le Parti travailliste, apportant un allié potentiel politiquement puissant dans les rangs du parti, qui peine à retrouver le pouvoir depuis qu’il a perdu les élections de 1999.

L’action intervient après que le député Isaac Herzog, chef du Parti travailliste, a courtisé Nissenkorn pour qu’il rejoigne le parti, longtemps associé avec le mouvement travailliste.

Les deux hommes se sont rencontrés mardi matin au siège du parti à Tel Aviv, où Nissenkorn a signé son formulaire d’adhésion.

« Je suis heureux et fier de rejoindre le Parti travailliste », a déclaré Nissenkorn. Les problèmes sociaux d’Israël, a-t-il ajouté, « demandent que nous dirigions tout notre public et notre force politique vers le combat contre la pauvreté et les larges écarts [sociaux] de la société israélienne. »

Herzog a décrit Nissenkorn comme un responsable social important qui avait aidé à améliorer la vie des groupes désavantagés, y compris les handicapés et les personnes âgées.

« Avi nous rejoint parce que nous sommes des combattants sociaux. Nous sommes le foyer de ceux qui pensent que réparer la réalité socioéconomique [d’Israël] est une mission nationale », a ajouté Herzog.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...