Le conseil d’administration de l’Agence juive se déroulera à Paris, – une première
Rechercher

Le conseil d’administration de l’Agence juive se déroulera à Paris, – une première

Pour son président, Natan Sharansky, il s’agit de “la plus belle expression de solidarité du peuple juif avec la communauté juive française"

Natan Sharansky, président de l'Agence juive, devant la Vieille Ville de Jérusalem. (Crédit : Oren Fixler/Flash90)
Natan Sharansky, président de l'Agence juive, devant la Vieille Ville de Jérusalem. (Crédit : Oren Fixler/Flash90)

Dans une expression de solidarité avec la communauté juive française sans précédent, des centaines de dirigeants juifs du monde entier se rassembleront la semaine prochaine (du 26 au 28 juin) à Paris, à l’occasion du rassemblement, pour la première fois dans la capitale française, du conseil d’administration de l’Agence juive pour Israël.

Le secrétaire d’état français chargé des Relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen, la ministre israélienne de l’Immigration et de l’Intégration, Sofa Landver, et le ministre israélien de la Construction et du Logement Yoav Galant s’exprimeront pendant le rassemblement, ainsi que le président de l’Agence juive, Natan Sharansky, le président du CRIF Francis Khalifat, le président du Consistoire Joël Mergui (nouvellement réélu), et d’autres dirigeants de la communauté juive locale.

Pendant ces trois jours, le conseil d’administration de l’Agence juive rejoindra la communauté juive de Paris pour une fête d’adieu à ses membres faisant leur alyah cet été, pendant un évènement à la grande synagogue de Paris, La Victoire.

Les participants expérimenteront aussi les activités de l’Agence juive à Paris, rencontreront de jeunes juifs français, recevront des informations sur la sécurité de la part du service de protection de la communauté juive (SCPJ), et apprendront les sujets les plus pressants au sein de la communauté.

L’évènement se terminera avec les finales européennes du Concours international de Bible pour adultes 2016, organisées par l’Agence juive, le gouvernement d’Israël, et l’organisation sioniste mondiale.

Roger Cukierman au dîner annuel du CRIF, le 4 mars 2014. (Crédit : capture d'écran AFP)
Roger Cukierman au dîner annuel du CRIF, le 4 mars 2014. (Crédit : capture d’écran AFP)

Natan Sharansky, président de l’Agence juive, a déclaré que « ce rassemblement de centaines de dirigeants juifs venus du monde entier est la plus belle expression de la solidarité du peuple juif avec la communauté juive française. L’Agence juive continuera à aider chaque juif français qui souhaite faire d’Israël son foyer, tout en faisant tout ce qui est en notre pouvoir pour assurer que la vie juive en France soit de plus en plus forte et sûre. »

La communauté juive française est la deuxième plus grande communauté de la Diaspora, après les Etats-Unis, et l’alyah de France a atteint des records ces dernières années, avec l’arrivée de 33 000 juifs français en Israël pendant la dernière décennie, dont 7 800 en 2015 uniquement.

L’Agence juive pour Israël a fortement augmenté sa présence en France pour gérer l’afflux d’immigrants juifs de France, et a étendu des opportunités de présentation de la vie en Israël pour les jeunes juifs de France, via les programmes Masa et Onward Israël.

L’un des programmes uniques proposés aux jeunes français par l’Agence juive est le Bac Bleu Blanc, une semaine en Israël pour les adolescents ; Zayit, un programme d’identité juive enseigné dans les écoles juives en France ; et une série de séminaires d’information et des expositions de l’alyah conçues pour des groupes démographiques spécifiques de la communauté française.

Des étudiants français en visite à l'université de Bar-Ilan dans le cadre du programme Bac Bleu Blanc (Crédit : université de Bar-Ilan)
Des étudiants français en visite à l’université de Bar-Ilan dans le cadre du programme Bac Bleu Blanc (Crédit : université de Bar-Ilan)

L’Agence juive aide aussi les institutions communautaires juives en France en leur fournissant une sécurité physique via l’organisation du Fonds d’aide d’urgence aux communautés juives, mis en place à la suite des attentats terroristes de Toulouse en 2012.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...