Le député Yinon Magal démissionne de la Knesset
Rechercher

Le député Yinon Magal démissionne de la Knesset

Accusé de harcèlement sexuel, le député du HaBayit HaYehudi affirme cependant que ses actions ne sont pas criminelles

Le député Yinon Magal (HaBayit HaYehudi) arrivant à l'aéroport international Ben Gourion le 30 novembre 2015 (Crédit photo: Flash90)
Le député Yinon Magal (HaBayit HaYehudi) arrivant à l'aéroport international Ben Gourion le 30 novembre 2015 (Crédit photo: Flash90)

Le député du parti HaBayit HaYehudi Yinon Magal a informé lundi le chef du parti Naftali Bennett qu’il démissionnait de son siège à la Knesset au milieu d’un tourbillon d’accusations de harcèlement sexuel.

Le journaliste devenu député, qui est marié, a été accusé par quatre femmes au cours des dernières semaines d’avoir fait des avances déplacées et de harcèlement sexuel.

Magal a insisté dans le communiqué annonçant sa démission que ses actions n’étaient pas criminelles, mais qu’il comprenait que certains ont pu être bléssés par sa conduite.

« Yinon m’a annoncé sa démission, c’est la réaction appropriée », a déclaré Bennett.

« Je souhaite que la procédure dans laquelle il se trouve finira aussi rapidement que possible et qu’il pourra se consacrer à sa famille et à ses projets futurs. »

Magal avait démissionné mardi dernier de son poste de président du groupe parlementaire du HaBayit HaYehudi, après une rencontre avec Bennett pour discuter des accusations contre lui.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...