Le gouvernement néerlandais met en garde contre les lanceurs de pierres juifs
Rechercher

Le gouvernement néerlandais met en garde contre les lanceurs de pierres juifs

L’ambassade israélienne proteste contre cette mise en garde qu'elle voit comme une insulte à la "communauté entière"

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à gauche, et son homologue néerlandais, Mark Rutte, à La Haye, aux Pays-Bas, en janvier 2012. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, à gauche, et son homologue néerlandais, Mark Rutte, à La Haye, aux Pays-Bas, en janvier 2012. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO/Flash90)

Le gouvernement néerlandais a publié un avertissement destiné aux voyageurs qui se rendraient en Cisjordanie leur demandant d’être à l’affût des résidents des implantations juives qui pourraient lancer des pierres sur les véhicules palestiniens et étrangers.

« Soyez prudent si vous conduisez dans ces zones », conseille l’avertissement émis par le gouvernement. « Il y a des manifestations et des incidents violents dans la région. Les résidents juifs vivent dans des colonies illégales en Cisjordanie. Ces colons organisent régulièrement des manifestations à proximité des routes. Ces manifestations sont parfois violentes. Cela se produit lorsque les colons jettent des pierres sur des véhicules palestiniens et étrangers. »

Publié en ligne le mois dernier, l’avertissement poursuit : « Il faut être à l’affût des colons juifs à proximité des colonies, en particulier dans les collines autour de Hébron et Naplouse. De ce fait, faites attention dans les zones militaires fermées de Hébron (H2 autour de la route Shuhada et la Mosquée Abraham / Tombeau des Patriarches). Il y a aussi des colons extrémistes qui sont susceptibles d’être hostiles. »

L’avertissement mentionne également la violence des Arabes et exhorte les touristes à se méfier de la situation « instable » dans la région et conseille aux citoyens néerlandais de ne pas voyager dans les zones autour de Jérusalem.

« Les Palestiniens manifestent régulièrement contre l’occupation à différents endroits. Ces manifestations impliquent parfois de la violence. Il y a toujours des soldats israéliens présents lors de ces manifestations. Évitez les manifestations. Récemment, il y a eu des incidents violents dans la zone frontalière entre l’Est et l’Ouest de Jérusalem. Ils visent les Israéliens. Soyez vigilants dans ces zones et évitez les transports en commun. »

« La situation sécuritaire est instable. Depuis le cessez-le-feu du 27 août 2014, le calme est relatif dans la bande de Gaza, mais la situation est imprévisible », continue le texte.

« Les conditions de vie sont difficiles et la situation sécuritaire peut facilement se détériorer à tout moment. Il y a un risque d’affrontements entre le Hamas et les groupes extrémistes comme le Djihad islamique. Des passants innocents sont susceptibles d’être blessés. En outre, il y a un danger constant de devenir les victimes d’attaques aériennes israéliennes. »

Cette mise en garde a suscité une réaction vive de l’ambassade israélienne à Amsterdam.

« Il est inacceptable de ternir la réputation de toute une communauté. Nous allons transmettre nos protestations aux hauts fonctionnaires des Pays-Bas », a déclaré l’ambassade dans un communiqué.

L’avertissement survient au moment où le gouvernement israélien envisage une nouvelle législation, proposée par la ministre la Justice Ayelet Shaked, afin d’augmenter les peines minimales pour les lanceurs de pierres à 10 ans, même si les personnes visées sont ostensiblement les auteurs arabes et non les juifs. La proposition de loi a été adoptée hier en première lecture à la Knesset.

JTA contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...