Le gymnaste artistique Artem Dolgopyat remporte la 2e médaille d’or d’Israël
Rechercher

Le gymnaste artistique Artem Dolgopyat remporte la 2e médaille d’or d’Israël

L'athlète de 24 ans monte au sommet du podium grâce à un exercice au sol époustouflant, avec un score de 14.933 et en battant la rude concurrence espagnole et chinoise

Artem Dolgopyat, d'Israël, pose après avoir remporté la médaille d'or à l'exercice au sol lors de la finale par appareil de la gymnastique artistique masculine aux Jeux olympiques d'été de 2020, dimanche 1er août 2021, à Tokyo, au Japon. (AP Photo/Gregory Bull)
Artem Dolgopyat, d'Israël, pose après avoir remporté la médaille d'or à l'exercice au sol lors de la finale par appareil de la gymnastique artistique masculine aux Jeux olympiques d'été de 2020, dimanche 1er août 2021, à Tokyo, au Japon. (AP Photo/Gregory Bull)

Le gymnaste israélien Artem Dolgopyat a remporté la deuxième médaille d’or olympique de l’histoire d’Israël dimanche, en battant une rude concurrence espagnole et chinoise lors de l’exercice au sol de gymnastique artistique, pour prendre la première place sur le podium de Tokyo 2020.

Dolgopyat, 24 ans, double médaillé d’argent aux championnats du monde, a immigré d’Ukraine en Israël à l’âge de 12 ans. Il était considéré comme le meilleur espoir d’Israël pour une médaille d’or aux Jeux de cette année.

Son enchaînement final dimanche a impressionné les juges, qui lui ont attribué un score de 14.933, le plaçant devant l’Espagnol Rayderley Miguel Zapata, qui a pris l’argent, et le Chinois Xiao Ruoteng, qui a remporté la médaille de bronze.

Après que le Russe Nikita Nagornyy, vainqueur de la médaille d’or par équipe, a été pénalisé pour avoir trop tourné et trébuché sur sa triple culbute de brochet, Zapata semblait destiné au titre.

Mais Dolgopyat a transformé l’or de l’Espagnol en argent lorsque sa routine a égalé le score de Zapata (14.933). Avec la même note d’exécution, les deux gymnastes ont été départagés par le niveau de difficulté, Dolgopyat remportant le titre à 0.100 près.

Dolgopyat s’était classé premier dans l’épreuve de qualification après avoir obtenu 15,2 points.

Artem Dolgopyat, d’Israël, effectue un exercice au sol lors de la finale par engin de la gymnastique artistique masculine aux Jeux olympiques d’été de 2020, août 2021, à Tokyo. (AP Photo/Gregory Bull)

Cette médaille d’or n’est que la deuxième dans l’histoire d’Israël, après la victoire du véliplanchiste Gal Friedman en 2004 à Athènes.

L’hymne national israélien, Hatikva, a retenti lorsque le gymnaste israélien a accepté sa médaille sous des applaudissements nourris.

L’Israélien Artem Dolgopyat, médaillé d’or, célèbre sur le podium de l’épreuve de la finale de l’exercice au sol masculin de gymnastique artistique lors des Jeux olympiques de Tokyo 2020 au centre de gymnastique Ariake à Tokyo, le 1er août 2021. (Lionel BONAVENTURE / AFP)

Le Premier ministre Naftali Bennett a salué Dolgopyat pour avoir « écrit l’histoire ».

Il a déclaré que le gymnaste a apporté « une fierté et une excitation immenses à tout Israël. »

« Artem, champion, tu as fait l’histoire aujourd’hui ! », a tweeté le président Isaac Herzog.

S’adressant aux journalistes après la cérémonie de remise des médailles, Dolgopyat a déclaré qu’il était « sans voix ».

« Je plane toujours et il est difficile de descendre », a-t-il déclaré, remerciant les supporters en Israël et disant : « Je vous aime tous. »

« Je n’ai pas fait ma meilleure routine… et j’étais inquiet que ce ne soit pas suffisant pour une médaille… mais tous les autres étaient nerveux et ont fait des erreurs et c’était suffisant », a-t-il dit de sa routine gagnante. « Quand j’ai vu que mon score n’était pas très élevé, j’étais inquiet. »

De gauche à droite, Xiao Ruoteng de Chine, Artem Dolgopyat d’Israël et Rayderley Zapata d’Espagne, posent avec leurs médailles pour l’exercice au sol masculin lors de la finale par appareil de la gymnastique artistique masculine aux Jeux olympiques d’été de 2020, le 1er août 2021, à Tokyo, au Japon. (AP Photo/Gregory Bull)

Interrogé sur la façon dont un athlète célèbre le fait de remporter une médaille d’or, il a répondu : « C’est ma première, donc je ne sais pas encore. »

Hanna Knyazyeva-Minenko participera également à une finale dimanche. Elle prendra part à la lutte pour la médaille du triple saut féminin à 14h15 (heure d’Israël).

L’Israélienne Hanna Knyazyeva-Minenko participe à la finale de l’épreuve d’athlétisme du triple saut féminin lors des Championnats du monde IAAF 2017 au London Stadium, à Londres, le 7 août 2017. (AFP PHOTO / Andrej ISAKOVIC)

Plus tôt dimanche, Noya Bar Am et Shahar Tibi ont participé en planche à voile aux courses 7 et 8 du 470 féminin, terminant à la huitième place.

L’Israélien Yoav Cohen a terminé à la première place de la course finale de planche à voile RS:X pour hommes samedi, mais cela n’a pas suffi à le faire monter sur le podium, l’Israélien terminant quatrième au classement général.

L’Israélien Yoav Cohen participe à la course masculine rs:x au port d’Enoshima lors des Jeux olympiques d’été de 2020, le 28 juillet 2021, à Fujisawa, au Japon. (AP Photo/Bernat Armangue)

Tôt dimanche, vers 4 heures du matin en Israël, Adva Cohen a participé à la course de qualification du 3 000 m steeple féminin, mais elle a terminé dernière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...