Israël en guerre - Jour 290

Rechercher

Le Hamas obtiendrait la réponse israélienne à la proposition d’accord dans les prochains jours

Ayant renoncé à une exigence sine qua non, deux responsables du groupe terroriste palestinien ont indiqué attendre la réponse d'Israël

Des manifestants à Beer Sheva soulignant les abus sexuels subis par les otages à l'occasion du 9e anniversaire du 7 octobre avec des pancartes indiquant "Nous sommes sur le point d'accoucher" le 7 juillet 2024. (Crédit : Tanya Zion Waldoks/ Groupes de protestation pour la démocratie)
Des manifestants à Beer Sheva soulignant les abus sexuels subis par les otages à l'occasion du 9e anniversaire du 7 octobre avec des pancartes indiquant "Nous sommes sur le point d'accoucher" le 7 juillet 2024. (Crédit : Tanya Zion Waldoks/ Groupes de protestation pour la démocratie)

Le Hamas attend une réponse d’Israël à sa proposition de libération des otages contre un cessez-le-feu, ont indiqué dimanche deux responsables du groupe terroriste palestinien.

« Nous avons transmis notre réponse aux médiateurs et nous attendons la réponse de l’occupant [Israël] », a déclaré à Reuters l’un des deux responsables du groupe terroriste palestinien du Hamas, qui a demandé à ne pas être nommé.

Le plan en trois phases a été présenté à la fin du mois de mai par le président américain Joe Biden et fait l’objet d’une médiation par le Qatar et l’Égypte.

Un autre responsable palestinien, au fait des délibérations en cours, a affirmé qu’Israël est en pourparlers avec les Qataris.

« Ils ont discuté avec eux de la réponse du Hamas et leur ont promis de leur donner la réponse d’Israël dans les jours à venir », a déclaré à Reuters ce responsable, qui a demandé à ne pas être nommé.

Le Hamas a donné son accord initial à la proposition d’une trêve progressive et d’un accord pour la libération des otages, en abandonnant une exigence essentielle, à savoir qu’Israël s’engage d’emblée à mettre fin à la guerre, ont déclaré la veille un responsable du Hamas et un responsable égyptien.

Dans le même temps, l’une des principales pierres d’achoppement semble être le souhait du Hamas d’obtenir des médiateurs des « garanties écrites » qu’Israël continuera à négocier un accord de cessez-le-feu permanent une fois que la première phase de la trêve sera entrée en vigueur.

Ces derniers jours, Israël a fait preuve d’un optimisme prudent, estimant que la position du Hamas rendait un accord plus probable. Une source de l’équipe de négociation israélienne, s’exprimant sous le couvert de l’anonymat, a déclaré vendredi qu’il y avait désormais de réelles chances de parvenir à un accord. Cette déclaration contraste fortement avec les précédents épisodes de la guerre de Gaza, qui dure depuis neuf mois, au cours desquels Israël avait jugé inacceptables les conditions posées par le groupe terroriste palestinien.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.