Le Hamas serait prêt pour de nouvelles hostilités avec Israël
Rechercher

Le Hamas serait prêt pour de nouvelles hostilités avec Israël

Une source de l'armée dit que le groupe terroriste a restauré ses tunnels transfrontaliers, ses systèmes de mise à feu de roquettes et ses efforts de collecte de renseignements

Défilé des membres des brigades Ezzedine al-Qassam, branche armée du Hamas, lors d'un rassemblement à l'occasion du 27e anniversaire du mouvement, dans le camp de réfugiés Nuseirat, le 12 décembre 2014. (Crédit : AFP/Said Khatib)
Défilé des membres des brigades Ezzedine al-Qassam, branche armée du Hamas, lors d'un rassemblement à l'occasion du 27e anniversaire du mouvement, dans le camp de réfugiés Nuseirat, le 12 décembre 2014. (Crédit : AFP/Said Khatib)

Dix-huit mois après sa dernière guerre avec Israël à Gaza, le groupe terroriste islamiste Hamas se serait remis en état et serait prêt pour un nouveau cycle d’hostilités, a déclaré vendredi un haut fonctionnaire de la Défense.

« Le Hamas à Gaza a récupéré, et (son aile militaire) est prête à affronter Israël à nouveau, si on lui demandait de le faire, » a dit le fonctionnaire israélien aux dirigeants des collectivités locales des communautés frontalières de Gaza, selon le site d’information Ynet.

« Ils ont restauré leurs tunnels, systèmes de mise à feu des roquettes, opérations de collecte de renseignements et postes d’observation, » a-t-il ajouté.

Les responsables sécuritaires israéliens ne croient pas que le Hamas cherche actuellement un nouveau round de conflit avec Israël dans et autour de la bande de Gaza.

Au contraire, a dit l’officiel, l’organisation terroriste cherche actuellement à prendre le contrôle sur les groupes salafistes rivaux qui ont lancé un certain nombre d’attaques contre Israël depuis l’enclave palestinienne au cours des dernières mois.

Plus tôt ce mois, Haaretz a rapporté que le Hamas est soupçonné d’avoir actuellement autant de tunnels terroristes atteignant Israël qu’avant le conflit de l’été 2014.

Extrait d'une vidéo du Hamas montrant un tunnel creusé sous la frontière israélienne, diffusée en août 2015. (Capture d'écran Ynet)
Extrait d’une vidéo du Hamas montrant un tunnel creusé sous la frontière israélienne, diffusée en août 2015. (Capture d’écran Ynet)

« L’évaluation raisonnable est que le nombre de tunnels qui atteignent (Israël) sous la frontière est maintenant proche du nombre avant l’opération Bordure protectrice (de 2014),« a rapporté le quotidien israélien.

L’armée israélienne a dit avoir détruit plus de 30 tunnels terroristes du Hamas durant le conflit de 50 jours, dont environ un tiers passaient sous la frontière entre Gaza et Israël, et dont plusieurs ont été utilisés pour lancer des attaques.

Israël a dit que depuis la guerre de 2014 il recherchait des solutions technologiques aux menaces des tunnels. Toutefois, selon Haaretz, le coût d’une clôture autour de la bande de Gaza qui inclurait une défense technologique contre les tunnels de la terreur est estimé à quelque 2,8 milliards de shekels (environ 650 millions d’euros), et il n’y a pas un tel poste budgétaire dans le budget actuel de la Défense.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...