Le Hamas trouve une autre société de transmission par satellite
Rechercher

Le Hamas trouve une autre société de transmission par satellite

Le président français a accédé à la demande de Benjamin Netanyahu d'interrompre la diffusion d'Al-Aqsa

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le président français François Hollande à Paris, le 31 octobre 2012. (Crédit : Avi Ohayon/Flash 90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le président français François Hollande à Paris, le 31 octobre 2012. (Crédit : Avi Ohayon/Flash 90)

Le groupe terroriste palestinien du Hamas a été contraint de trouver un nouveau diffuseur pour sa chaîne de télévision « Al-Aqsa », suite à l’arrêt de sa transmission par le géant satellite français Eutelsat ce vendredi.

Cette décision est survenue suite à l’appel du Premier ministre Benjamin Netanyahu vers le président français François Hollande vendredi dernier, selon le site en hébreu Walla.

Netanyahu a demandé Hollande d’intervenir pour mettre un terme à la diffusion d’Al-Aqsa, ce qu’Eutelsat a accepté.

Netanyahu a remercié le président français pour son aide contre l’incitation à la haine à l’encontre des Israéliens et des juifs, selon Walla.

Mais la diffusion de la chaîne n’a pas été interrompue longtemps, selon le site de nouvelles Ynet. Le groupe terroriste a annoncé vendredi qu’il avait un nouveau diffuseur par satellite et qu’il fournirait des détails sur les nouvelles fréquences de la chaine.

Pourtant, il est difficile de savoir si Al-Aqsa aura les mêmes taux d’audience qu’auparavant, ou pourra même être vu dans toute l’Europe. La société Eutelsat transmet plus de 6 000 chaînes et couvre l’Europe, le Moyen-Orient et l’Asie. La société diffuserait vers plus de 270 millions de foyers dans le monde entier.

En éventuelles représailles, le Hamas à interrompu vendredi la diffusion de la deuxieme chaine israélienne vers les antennes paraboliques privées, et a diffusé en lieu et place un avertissement indiquant qu’il ne cessera jamais d’attaquer des cibles israéliennes.

« Sortez de notre pays », disait le message en hébreu et en arabe, accompagné d’images d’attaques terroristes et de funérailles en Israël, ainsi que par des dessins animés représentant des assaillants armés de fusils, de haches et de couteaux.

Les trois minutes et demi d’interruption comprenaient également des images du terroriste arabe israélien Nashat Milhem, qui abattu trois personnes lors d’une fusillade du 1er janvier à Tel Aviv.

Ce piratage a peu après été suivi par une salve de roquettes lancée vers le sud d’Israël par le Hamas, qui contrôle Gaza. Les Quatre roquettes sont tombées dans des zones non-habitées.

Jeudi soir, les forces de sécurité israéliennes ont saisi les bureaux d’une télévision et d’une station de radio palestinienne en Cisjordanie liée au groupe terroriste du Jihad islamique, fermant des bureaux et confisquant du matériel, dans le cadre des efforts effectués afin de contrer les messages d’incitation à la violence palestinienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...