Le Hezbollah a ciblé une patrouille de Tsahal sur le mont Dov
Rechercher

Le Hezbollah a ciblé une patrouille de Tsahal sur le mont Dov

"L'armée a riposté avec des tirs d'artillerie ciblés" ; l'armée israélienne a fermé la circulation aux civils

Des soldats israéliens pris en charge après une attaque du Hezbollah dans la région du mont Dov au nord le long de la frontière israélienne avec le Liban le 28 Janvier, 2015. (Crédit : Basal Awidat / Flash90)
Des soldats israéliens pris en charge après une attaque du Hezbollah dans la région du mont Dov au nord le long de la frontière israélienne avec le Liban le 28 Janvier, 2015. (Crédit : Basal Awidat / Flash90)

Le Hezbollah libanais a attaqué lundi une patrouille de l’armée israélienne à la frontière entre les deux pays, provoquant des bombardements de représailles israéliens sur deux villages limitrophes, selon des sources de sécurité libanaises.

Une bombe a explosé près d’une unité de l’armée sur le mont Dov, aussi connu sous le nom des fermes de Shebaa.

Aucun soldat n’a été blessé.

La FINUL étudie les rapports selon lesquels des obus d’artillerie ont été tirés d’Israël vers le Liban, a indiqué le porte-parole de la FINUL, Andrea Tenenti.

A Jérusalem, l’armée israélienne a confirmé qu’un engin explosif artisanal avait explosé près « de véhicules militaires » à proximité de la frontière.

« L’armée a riposté avec des tirs d’artillerie ciblés », selon le porte-parole militaire Peter Lerner.

Selon des médias libanais, la cible visait une voiture transportant un agent du Mossad. La bombe qui a explosé dans les fermes de Shebaa a ciblé une voiture civile transportant un officier supérieur du Mossad, a indiqué un responsable du Hezbollah au réseau Naharnet libanais. Il n’y a pas de confirmation israélienne de cette information.

Plusieurs personnes auraint été blessées lorsque l’armée israélienne a bombardé en représailles les villes d’al-Wazzani et d’al-Abasiya dans le sud du Liban, selon une information publiée par la chaîne libanaise, Al Mayadeen.

L’armée israélienne n’a fait aucun commentaire non plus sur cette information.

L’attaque dans le nord a été revendiquée par le groupe ‘les martyrs de Samir Kuntar‘, inconnu jusqu’à présent, selon un rapport publié sur le réseau Al-Manar, affilié au Hezbollah.

Quelques instants plus tard, dans un communiqué, le Hezbollah a dit que ses combattants avaient détoné un engin explosif contre une patrouille israélienne sur le mont Dov, « endommageant un véhicule blindé et blessant ses occupants ».

L’attaque a été menée en réponse selon le communiqué, à l’assassinat en décembre de Samir Kantar, figure du mouvement terroriste chiite libanais tuée près de Damas par un raid imputé à Israël.

Le chef du Hezbollah Hassan Nasrallah avait promis de répondre à cet assassinat « à l’endroit et au moment que le Hezbollah le jugera appropriés ».

En début de soirée, le frère de Samir Kuntar, Bassam Kunta, a déclaré « aujourd’hui, à 15H10, la cellule nommée d’après le shahid Samir Kuntar a réglé ses comptes », selon un rapport sur le site en hébreu de Ynet.

Le rapport n’a pas dit où Bassam Kuntar a fait ses commentaires.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...