Rechercher

Le juge qui a signé le mandat du FBI à Mar-a-Lago visé par des menaces antisémites

Bruce Reinhart a autorisé la descente dans la propriété de l'ex président au sujet de documents confidentiels que Trump aurait subtilisés de la Maison Blanche

Le juge de Floride Bruce Reinhart (Capture d'écran/Twitter)
Le juge de Floride Bruce Reinhart (Capture d'écran/Twitter)

Bruce Reinhart, le juge fédéral de Floride qui a signé le mandat permettant au FBI de faire une descente dans la propriété de l’ancien président Donald Trump à Mar-a-Lago mardi, a été victime d’une vague de menaces antisémites en ligne.

Cette vague est apparue sur des plateformes de réseaux sociaux et des messageries d’extrême droite, où les utilisateurs ont publié le nom, l’adresse et les informations personnelles du juge. Des menaces ont également été adressées à ses enfants et à des membres supposés de sa famille.

Reinhart, qui semble être un membre du conseil d’administration de la synagogue Temple Beth David à Palm Beach Gardens, est juge d’instance pour le district sud de la Floride depuis 2018.

Des appels à la violence ont accompagné des insultes antisémites et des théories conspirationnistes, dont beaucoup font référence à la façon dont Reinhart a représenté d’anciens employés de Jeffrey Epstein lors d’une affaire impliquant le trafiquant sexuel condamné en 2008, qui s’est suicidé en prison. Avant l’affaire Epstein, Reinhart a travaillé comme procureur fédéral, puis dans un cabinet privé jusqu’en 2018.

Le personnel de sécurité se déplace dans une voiturette de golf au domaine Mar-a-Lago de l’ancien président américain Donald Trump, le 9 août 2022, à Palm Beach, en Floride. (Crédit : AP Photo/Lynne Sladky)

Un utilisateur de 4chan, un forum en ligne connu pour ses activités racistes, a écrit : « À propos de ce juge qui a signé le mandat de perquisition… Bruce Reinhart a quitté son emploi de procureur fédéral pour travailler pour Jeffrey Epstein. »

Un autre a répondu en écrivant : « C’est un youpin. Et un pédophile … Il devrait être jugé pour trahison et exécuté. »

« Je vois une corde autour de son cou », a écrit un utilisateur dans une autre messagerie pro-Trump anciennement appelé TheDonald, selon Vice News.

La descente à Mar-a-Lago concernait des documents confidentiels que Trump aurait subtilisés de la Maison Blanche lors de son départ en 2021. Les réactions indignées de l’aile droite de l’échiquier politique américain de la part de nombre de ses partisans ont inclus des appels à la guerre civile et à la suppression du FBI et de l’IRS.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...