Israël en guerre - Jour 198

Rechercher
Exclusif

Le Maroc annule le forum du Néguev suite à des annonces liées aux implantations

La 2e réunion ministérielle devait avoir lieu en juillet ; un fonctionnaire américain affirme que l'expansion de la Cisjordanie "entache" les efforts de normalisation avec Ryad

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Des diplomates de haut rang d'Israël, des États-Unis et d'alliés arabes régionaux posant pour des photos lors de leur réunion de suivi du Forum du Néguev, à Bahreïn, le 27 juin 2022. (Crédit : Ministère des Affaires étrangères)
Des diplomates de haut rang d'Israël, des États-Unis et d'alliés arabes régionaux posant pour des photos lors de leur réunion de suivi du Forum du Néguev, à Bahreïn, le 27 juin 2022. (Crédit : Ministère des Affaires étrangères)

Le Maroc a décidé de renoncer à accueillir la deuxième réunion ministérielle du Forum du Néguev le mois prochain en réponse à deux mesures israéliennes visant à étendre de manière significative ses implantations en Cisjordanie, ont déclaré mardi un responsable américain et un responsable israélien au Times of Israel.

La réunion des ministres des Affaires étrangères d’Israël, des Émirats arabes unis, du Bahreïn, du Maroc, de l’Égypte et des États-Unis devait initialement avoir lieu en mars, mais elle a été reportée à plusieurs reprises en raison de l’escalade des tensions entre Israéliens et Palestiniens ainsi que du malaise des participants arabes face au nouveau gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu, le plus à droite de l’histoire d’Israël.

La semaine dernière, Rabat avait finalement accepté d’organiser la réunion le mois prochain. La date n’avait pas encore été arrêtée, mais elle était « pratiquement fixée » à la mi-juillet, a déclaré le fonctionnaire américain sous couvert d’anonymat.

Mais dimanche, deux décisions israéliennes concernant les implantations ont à nouveau fait dérailler le processus, selon le fonctionnaire américain.

La première a été l’annonce par le ministre des Finances Bezalel Smotrich, également ministre délégué au sein du ministère de la Défense, que l’organe du ministère de la Défense chargé d’autoriser la construction des implantations se réunirait la semaine prochaine pour faire avancer les projets de construction de plus de 4 500 nouveaux logements dans les implantations.

Quelques heures plus tard, le gouvernement Netanyahu a adopté une résolution qui confère à Smotrich, un résident d’implantation et fervent défenseur du mouvement nationaliste, la quasi-totalité du contrôle de l’approbation des plans de construction dans les implantations de Cisjordanie.

Des résidents d’implantations israéliens et des activistes de droite participant à une marche dans la zone connue sous le nom de E1 près de l’implantation israélienne de Maale Adumim en Cisjordanie pour protester contre la décision du Premier ministre Benjamin Netanyahu de bloquer la construction dans cette zone, le 13 février 2014. (Crédit : Miriam Alster/FLASH90)

La décision approuvée lors de la réunion du cabinet de dimanche matin, qui est immédiatement entrée en vigueur, accélère et facilite grandement le processus d’expansion des implantations existantes en Cisjordanie et légalise rétroactivement certains avant-postes illégaux.

Les efforts d’Israël pour renforcer sa présence en Cisjordanie sont également considérés comme un obstacle à la poursuite des accords de normalisation au Moyen-Orient, notamment avec l’Arabie saoudite.

Le fonctionnaire américain a déclaré que les mesures relatives aux implantations n’auraient peut-être pas d’impact direct sur les efforts de l’administration Biden pour négocier un accord de normalisation entre Israël et les Saoudiens, « mais est-ce que toute l’atmosphère est entachée par toutes ces choses ? Absolument. »

« Je m’attacherais à ne rien faire qui puisse empêcher l’accord avec les Saoudiens de se concrétiser, mais ils n’ont pas été en mesure de le faire », a déploré le responsable américain.

L’ambassade du Maroc à Washington n’a pas répondu à une demande de commentaire.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.