Le médecin juif pro-hydroxychloroquine quitte la communauté où il l’a testée
Rechercher

Le médecin juif pro-hydroxychloroquine quitte la communauté où il l’a testée

Le Dr Vladimir ‘Zev’ Zelenko, un médecin orthodoxe qui aurait attiré l'attention de Trump sur un médicament anti-paludisme, est accusé d'avoir propagé de fausses informations

Dr. Vladimir Zelenko a vanté l'hydroxychloroquine comme traitement du COVID-19. (Getty Images et capture d'écran d'une vidéo Whatsapp via JTA)
Dr. Vladimir Zelenko a vanté l'hydroxychloroquine comme traitement du COVID-19. (Getty Images et capture d'écran d'une vidéo Whatsapp via JTA)

JTA — Son ascension a été tout aussi fulgurante que sa chute a été soudaine.

Le Dr Vladimir “Zev” Zelenko est un médecin juif orthodoxe. Il est devenu célèbre en mars après avoir vanté une combinaison de médicaments qui, selon lui, était efficace contre le coronavirus. Lundi, le président américain Donald Trump a déclaré qu’il prenait lui-même un de ces médicaments, alors même que ce traitement peut provoquer des effets secondaires graves. Le Dr Zelenko a annoncé qu’il quittait la communauté juive où il a pratiqué la médecine pendant plusieurs décennies.

Dans une vidéo publiée par le site d’information orthodoxe Yeshiva World News, l’intéressé a annoncé qu’il quitterait Kiryas Joel, la ville au nord de New York. Jusqu’à l’épidémie de coronavirus, il y était connu comme un médecin très apprécié de la communauté.

« Des choses ont eu lieu, a-t-il déclaré en s’exprimant directement à la caméra. J’ai décidé qu’il était temps pour moi de passer à autre chose. Je ne suis pas encore sûr de ce que je vais faire ».

L’annonce est intervenue après que le praticien a été accusé par des responsables de la communauté d’avoir répandu des fausses informations sur le taux d’infection à Kiryas Joel. Ces fausses informations ont entraîné des discriminations contre les résidents de la vile. Il fait également l’objet d’une enquête fédérale parce qu’il avait affirmé qu’une étude menée sur les médicaments qu’il préconisait avait été approuvée par la FDA, l’administration américaine des denrées alimentaires et des médicaments

Dans une lettre ouverte publiée en mars, des responsables de la communauté de Kiryas Joel ont critiqué publiquement Vladimir Zelenko.

« Nous, les institutions sous-signées, croyons fermement que les prédictions présentées par le Dr Zelenko se sont révélées fausses et ne sont pas soutenues pas les autorités médicales, particulièrement concernant ses remarques exagérées sur la propagation du virus dans notre communauté », a écrit le bureau de gestion de crise de la ville, un partenariat de plusieurs organisations communautaires et d’agences gouvernementales formées pour répondre à la crise de la Covid-19.

La lettre était destinée à  contredire les affirmations du médecin. Ce dernier avait déclaré dans des vidéos publiés sur YouTube que 90 % de la communauté de Kiryas Joel seraient atteints de la Covid-19.

« Ces mesures ont, grâce à Dieu, permis à 90 % de la communauté de ne pas être contaminés par le virus, contrairement à la prédiction scandaleuse du Dr Zelenko d’un taux d’infection de 90 % », ont-ils soutenu, en référence à la fermeture des synagogues, des écoles et d’autres bâtiments de la communauté.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...