Rechercher

Le ministère de la Santé israélien confirme l’abandon de la liste des « pays rouges »

Nachman Ash a toutefois annoncé s'attendre à un pic de 50 000 cas par jour la semaine prochaine, le variant Delta connaît actuellement une résurgence parallèlement à Omicron

Le directeur général du ministère de la Santé, Nachman Ash, assiste à une conférence de presse sur COVID-19 près de Tel Aviv, le 30 décembre 2021. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)
Le directeur général du ministère de la Santé, Nachman Ash, assiste à une conférence de presse sur COVID-19 près de Tel Aviv, le 30 décembre 2021. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

Le directeur général du ministère de la Santé, Nachman Ash, a annoncé jeudi que la liste des pays « rouges » interdits de vol sera annulée dès ce soir.

Cela mettra fin à l’interdiction imposée par Israël de voyager aux États-Unis, en Grande-Bretagne, aux Émirats arabes unis, en Turquie, en Suisse, en Éthiopie, en Tanzanie et au Mexique.

Ash prévoit toutefois que les cas quotidiens continueront à battre les records précédents dans les jours à venir, atteignant 30 000 en trois jours et 50 000 en une semaine.

Il affirme qu’en plus du variant Omicron du coronavirus, le variant Delta connaît également une résurgence. Il estime que la plupart des patients graves actuels sont atteints de la souche Delta.

Lundi, le gouvernement israélien avait également annoncé la réouverture de ses frontières aux ressortissants étrangers vaccinés, fermées depuis le 28 novembre.

Dimanche, le Premier ministre Naftali Bennett a défendu les restrictions de voyage, affirmant que ces mesures ont « retardé » l’apparition du variant en Israël.

Du personnel médical effectue des tests COVID-19 dans un centre de dépistages, dans lesquels les tests se font dans la voiture, à Jérusalem, le 5 janvier 2022. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Israël a enregistré un nombre record de cas de coronavirus pour la deuxième journée consécutive, a indiqué jeudi le ministère de la Santé.

Le record de 16 115 cas diagnostiqués mercredi est le plus grand nombre de nouvelles infections signalées en une seule journée depuis le début de la pandémie. Le précédent record avait été établi mardi avec 12 554 cas, et avant cela le 2 septembre avec 11 345 nouvelles infections enregistrées lors de la vague du variant Delta.

Le ministère de la Santé a déclaré que le taux de transmission du virus, R, indiquant le nombre de personnes à qui chaque personne infectée transmet le virus, était passé à 1,99. Le taux de transmission est basé sur des données recueillies 10 jours auparavant et les valeurs supérieures à 1 indiquent que les infections se propagent – plus le chiffre est élevé, plus le taux est rapide.

L’augmentation du nombre de cas s’est accompagnée d’une augmentation de cas graves. Selon les chiffres du ministère de la Santé, 134 patients étaient dans un état grave jeudi matin, contre 133 la veille. Cinquante-et-une personnes sont dans un état critique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...