Le Mossad devrait acheminer d’autres respirateurs et masques
Rechercher

Le Mossad devrait acheminer d’autres respirateurs et masques

L'agence d'espionnage a déjà acheminé 20 000 kits de test, 25 000 respirateurs, 10 millions de masques chirurgicaux et des centaines de combinaisons pour les équipes de soignants

Photo d'illustration : Un médecin, en combinaison de protection, vérifie le fonctionnement d'un respirateur à l'hôpital universitaire Samson Assuta d'Ashdod, le 16 mars 2020. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)
Photo d'illustration : Un médecin, en combinaison de protection, vérifie le fonctionnement d'un respirateur à l'hôpital universitaire Samson Assuta d'Ashdod, le 16 mars 2020. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)

L’agence de renseignement du Mossad a acquis 27 respirateurs et une multitude d’autres équipements médicaux nécessaires à la lutte contre le coronavirus, lesquels sont arrivés en Israël dans la nuit, ont rapporté lundi des médias israéliens.

L’agence d’espionnage, qui a été chargée d’obtenir du matériel médical auprès de pays non spécifiés dans un contexte de pénurie mondiale, a également récupéré 25 000 masques respiratoires N95, 20 000 kits de dépistage du virus, 10 millions de masques chirurgicaux et 700 combinaisons pour les secouristes qui effectuent habituellement les premiers tests de dépistage du virus.

Au moins 160 respirateurs supplémentaires seront acheminés en Israël mercredi, selon les rapports, sans donner de détails sur la provenance du matériel.

Les masques N95 offrent une meilleure protection contre le virus qu’un masque chirurgical standard et sont particulièrement recherchés par le personnel médical dans les hôpitaux. Des dizaines de professionnels de santé ont contracté le Covid-19, la maladie causée par le coronavirus, alors qu’ils soignaient des patients contaminés.

Il s’agissait de la troisième expédition de ce type effectuée par le Mossad au cours des dernières semaines, destinée à remédier aux pénuries en Israël.

On craint de plus en plus qu’il n’y ait pas assez de respirateurs pour toutes les personnes les plus gravement malades, obligeant les médecins à décider de qui soigner en priorité.

A LIRE : Anxieux, les Israéliens comptent leurs respirateurs – ou tentent d’en fabriquer

La commission spéciale de la Knesset sur la gestion du coronavirus, qui contrôle les efforts du gouvernement pour enrayer l’épidémie en Israël, doit se réunir plus tard dans la journée pour discuter des pénuries de matériel, a rapporté le site d’information Walla.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...