Israël en guerre - Jour 140

Rechercher

Le neveu de l’ex-chef de Tsahal Eisenkot mort au combat à Gaza, un jour après son fils

Le sergent Maor Cohen Eisenkot, 19 ans, a été tué par une explosion dans la mosquée de Khan Younès, vendredi. Le fils du ministre de la Guerre, Gal Meir, a été tué jeudi

Le sergent Maor Cohen Eisenkot, 19 ans, du 12e bataillon de la brigade Golani, mort au combat dans le sud de la bande de Gaza, le 8 décembre 2023. (Autorisation)
Le sergent Maor Cohen Eisenkot, 19 ans, du 12e bataillon de la brigade Golani, mort au combat dans le sud de la bande de Gaza, le 8 décembre 2023. (Autorisation)

L’armée israélienne a annoncé, samedi, la mort au combat à Gaza du neveu de l’ex-chef d’état-major de Tsahal et actuel ministre observateur du cabinet de guerre Gadi Eisenkot, quelques jours après la mort de son fils, lui aussi dans la bande de Gaza.

Le sergent Maor Cohen Eisenkot, 19 ans, du 12e bataillon de la brigade Golani, originaire d’Eilat, a été tué dans une explosion en même temps que le sergent-major Jonathan Dean Jr Haim, 25 ans, lors d’une intervention dans une mosquée de Khan Younès, vendredi.

L’armée israélienne a précisé que l’explosion avait eu lieu au niveau des soldats et que les troupes avaient ensuite demandé à un hélicoptère d’attaque de frapper des hommes armés du Hamas, sur le toit de la mosquée, d’autres en train de sortir d’un tunnel et d’autres encore dans le secteur.

Plus tard, un avion de chasse de l’armée de l’air israélienne a détruit la mosquée ainsi que les tunnels situés à sa hauteur.

Un officier et deux autres soldats ont également été blessés.

Maor Cohen Eisenkot est le fils de Sharon Eisenkot, la demi-sœur du ministre du cabinet de guerre issue du second mariage de leur père. Le fils de Gadi Eisenkot, le sergent-chef Gal Meir Eisenkot, 25 ans, a été tué jeudi.

Maor et lui portaient des prénoms inspirés de leur grand-père, Meir. En hébreu, Maor et Meir signifient « lumière ».

Gal Eisenkot, à gauche et son père Gadi Eisenkot (Crédit : Itay Cohen/Bemahane)

À Eilat, Maor, qui jouait au football en division Junior, laisse à ses entraîneurs le souvenir d’un joueur sérieux et d’une personne responsable, très attentionnée, a rapporté le quotidien Israel Hayom.

« Maor était l’un des meilleurs garçons de la ville d’Eilat : il était apprécié de tous », a déclaré le maire d’Eilat, Eli Lankri, dans un communiqué en l’honneur d’Eisenkot. « Je salue un héros d’Israël, qui s’est battu aux côtés de nos soldats héroïques pour défendre la patrie et qui a sacrifié sa vie pour que nous puissions vivre dans notre pays. »

Selon les médias, un autre neveu de Gadi Eisenkot a été blessé cette semaine par un obus de mortier, lors de combats dans la bande de Gaza. Il souffrirait de blessures modérées.

Gal Eisenkot, mort dans l’explosion d’une bombe dans un tunnel dans le camp de Jabaliya, dans le nord de Gaza, a été inhumé vendredi lors d’un service émouvant à Herzliya.

Son père Gadi, d’ordinaire stoïque, s’est ému tout au long de son oraison funèbre et a juré que le sacrifice de son fils « ne serait pas vain, et nous serons à sa hauteur ».

La guerre d’Israël contre le Hamas a éclaté suite au massacre perpétré par 3 000 terroristes entrés par la force en Israël depuis la bande de Gaza, le 7 octobre dernier, qui a coûté la vie à 1 200 personnes sans oublier les 240 otages, presque tous civils.

Le nombre de soldats israéliens tués lors de l’offensive terrestre contre le Hamas s’élève à 97.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.