Israël en guerre - Jour 195

Rechercher

Le Palestinien tué à Turmus Ayya aurait tiré d’abord – police

Des témoins palestiniens ont pour leur part déclaré que l'homme de 27 ans n'était pas à proximité des forces israéliennes lorsqu'il a été abattu

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

De la fumée s'élève derrière les soldats de Tsahal à l'entrée de Turmus Ayya, alors que des dizaines d'habitants des implantations se seraient déchaînés dans le village de Cisjordanie, le 21 juin 2023 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
De la fumée s'élève derrière les soldats de Tsahal à l'entrée de Turmus Ayya, alors que des dizaines d'habitants des implantations se seraient déchaînés dans le village de Cisjordanie, le 21 juin 2023 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

La police a indiqué mercredi qu’un agent avait ouvert le feu sur Omar Qatin, un Palestinien de 27 ans, soupçonné d’avoir tiré sur les forces de sécurité dans la ville de Turmus Ayya, en Cisjordanie, plus tôt dans la journée.

L’incident s’est produit alors que des habitants des implantations saccageaient la ville palestinienne et que des centaines de vigiles ont mis le feu à des maisons et à des voitures.

Selon la police, les forces de Yasam ont été appelées sur les lieux pour protéger les pompiers qui tentaient d’éteindre les incendies quand il y a eu un soulèvement de Palestiniens qui se sont mis à jeter des pierres sur les agents.

« Au cours de l’émeute, des officiers du Yasam opérant sur les lieux ont identifié un coup de feu tiré dans leur direction… un officier du Yasam, craignant pour sa vie, a riposté par des tirs ciblés sur l’émeutier soupçonné d’avoir ouvert le feu », a expliqué une porte-parole de la police, ajoutant que le suspect avait été touché.

Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne (AP) a indiqué que cinq personnes ont été blessées par balle à Turmus Ayya, dont une qui est décédée.

Des témoins palestiniens ont pour leur part déclaré que l’homme de 27 ans n’était pas à proximité des forces israéliennes lorsqu’il a été abattu.

« Il se tenait juste là, innocent, c’est un enfant tellement bon. Il n’avait pas de pierres, il était totalement désarmé, il se trouvait à au moins 800 mètres des militaires », a déclaré Khamis Jbara, son voisin.

Les habitants ont déclaré que Qatin était père de deux jeunes enfants et travaillait comme électricien pour la municipalité locale. « Il travaille de 6h à 18h. C’est un homme pacifique. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.