Le Pen promet d’interdire la kippa et tous les “signes religieux” en public si elle est élue
Rechercher

Le Pen promet d’interdire la kippa et tous les “signes religieux” en public si elle est élue

La présidente du Front national affirme que le peuple français doit faire des “sacrifices” pour combattre l’extrémisme islamique

La présidente du Front national, parti d'extrême droite, Marine Le Pen, lors d'une conférence de presse, le 25 mars 2014. (Crédit : AFP/Pierre Andrieu)
La présidente du Front national, parti d'extrême droite, Marine Le Pen, lors d'une conférence de presse, le 25 mars 2014. (Crédit : AFP/Pierre Andrieu)

La présidente du Front national, parti français d’extrême-droite, Marine Le Pen, a de nouveau promis d’interdire « tous les signes religieux », y compris les kippas, les écharpes, les voiles, les burkas et les burkinis de l’espace public si elle est élue président, expliquant que ce geste était un « sacrifice » pour combattre l’extrémisme islamique.

Pendant un entretien dimanche avec la chaîne BFM TV, Le Pen, qui dirige le troisième parti de France et a percé dans l’électorat dans un contexte d’attaques terroristes dévastatrices dans le pays ces deux dernières années, a déclaré que si elle était élue, elle étendrait le cadre d’une loi votée en 2004 qui interdit les symboles religieux dans les écoles à tout l’espace public.

« Je sais que c’est un sacrifice, mais je crois que la situation est trop grave aujourd’hui […].Je pense que chacun des Français, y compris nos compatriotes juifs, peuvent comprendre que si on leur demande un sacrifice pour lutter contre l’avancée de cet islam politique, ils feront cet effort, ils le comprendront », a-t-elle déclaré, ajoutant qu’elle était « convaincue » qu’il était dans « l’intérêt supérieur de la nation » d’agir ainsi.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...