Rechercher

Le père du Bédouin accusé d’espionnage affirme : « S’il l’a fait, il doit être puni »

"Toute personne qui agit contre l'État d'Israël et sa sécurité... devrait être punie", a déclaré le père du jeune homme de 25 ans qui se serait enrôlé dans Tsahal sur ordre de Gaza

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Shehadeh Abu Alqian, 25 ans, accusé d'espionnage pour un groupe terroriste basé à Gaza, est vu portant un uniforme militaire israélien en mai 2022. (Crédit: Courtoisie)
Shehadeh Abu Alqian, 25 ans, accusé d'espionnage pour un groupe terroriste basé à Gaza, est vu portant un uniforme militaire israélien en mai 2022. (Crédit: Courtoisie)

Le père de Shehadeh Abu Alqian, un Bédouin de 25 ans accusé depuis jeudi d’avoir rejoint Tsahal en mai en tant qu’espion pour le compte d’un groupe terroriste basé à Gaza, a déclaré que si les allégations étaient vraies, son fils devrait être puni.

S’adressant à la Douzième chaîne, le père d’Abu Alqian, Shahadeh, a déclaré qu’il « approuverait » la punition de son fils si les accusations étaient avérées.

« Je n’étais pas au courant, mais si mon fils l’a fait, il doit être puni. J’espère vraiment qu’ils vont se pencher sur cette affaire et découvrir si c’est vrai ou non », a-t-il déclaré dans une interview diffusée jeudi soir.

« Admettons que mon fils ait fait une erreur, qu’il ait fait quelque chose de stupide, il devra être puni, et je signerai moi-même la punition », a-t-il ajouté.

« Quiconque agit contre l’État d’Israël et contre sa sécurité, qu’il s’agisse de mon fils ou de mon frère, quiconque fait des choses aussi graves et dangereuses doit être puni », a déclaré Shahadeh Abu Alqian.

Il a poursuivi : « Je n’ai rien de mauvais à dire sur Israël, c’est mon pays et c’est là que je vais mourir. Mon fils s’est engagé [dans Tsahal] de son plein gré. Il voulait vivre dans la dignité et suivre son cœur. »

Shehadeh Abu Alqian, 25 ans, qui est accusé d’espionnage pour un groupe terroriste basé à Gaza, portant un uniforme militaire israélien en mai 2022. (Autorisation)

Le Shin Bet a déclaré que Shehadeh Abu Alqian, 25 ans, originaire d’un village bédouin près de Hura dans le nord du Néguev, avait reçu l’ordre des Brigades Moudjahidines basées à Gaza de rejoindre Tsahal « dans le but de promouvoir l’activité terroriste et de recueillir des renseignements sur le territoire israélien ».

Abu Alqian a été arrêté le 30 mai, plus d’une semaine après s’être engagé dans Tsahal.

Le Shin Bet a déclaré que son enquête avait révélé qu’Abu Alqian avait effectué diverses tâches pour le groupe terroriste, notamment la collecte de renseignements internes à l’armée, la photographie de sites en Israël et le vol d’armes afin de les transférer à des « éléments terroristes ».

L’agence a déclaré qu’Abu Alqian a mené « le gros » de ses actions avant de s’engager dans Tsahal.

Selon l’acte d’accusation, déposé jeudi, Abu Alqian a cherché à « agir contre l’État d’Israël et contre sa sécurité » après que la maison de son père, construite illégalement, a reçu un ordre de démolition des autorités en 2019. L’acte d’accusation ne précise pas si la maison a depuis été démolie, et son père n’en a pas parlé dans l’interview.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...