Israël en guerre - Jour 190

Rechercher

Le petit ami présumé de Taylor Swift, Matty Healy, a fait un salut nazi sur scène

Le chanteur du groupe "The 1975" agace les fans de Swift avec ses déclarations et ses actions jugées offensantes pour les minorités et les femmes

Le chanteur et leader du groupe pop rock britannique The 1975, Matt Healy, se produit le deuxième jour du Benicassim International Music Festival (FIB) à Benicassim, en Espagne, le 20 juillet 2019. (Crédit : Jose Jordan/AFP)
Le chanteur et leader du groupe pop rock britannique The 1975, Matt Healy, se produit le deuxième jour du Benicassim International Music Festival (FIB) à Benicassim, en Espagne, le 20 juillet 2019. (Crédit : Jose Jordan/AFP)

JTA — Ces dernières années ont été intenses pour Matty Healy, le chanteur du groupe pop rock anglais « The 1975 ». Son groupe a en effet sorti plusieurs albums très appréciés qui se sont hissés au sommet des charts britanniques.

Mais dans le même temps, Healy s’est taillé une réputation de provocateur à coup de déclarations et de gestes qui lui ont attiré la réprobation des Juifs et d’autres minorités.

Il fait aujourd’hui encore les gros titres, cette fois en raison de la relation qu’on lui prête avec la super star de la pop, Taylor Swift. Nombre des fans inconditionnels de Swift – les « Swifties » – en sont très malheureux. Pour dire la colère que leur inspire le couple, certains Swifties disent de Healy qu’il est « antisémite », en plus d’être islamophobe et raciste, entre autres qualificatifs négatifs.

À l’occasion d’un concert donné quelques jours avant la Journée internationale de commémoration de l’Holocauste, en janvier, Healy avait fait ce qui semble être un salut nazi, rapidement devenu viral. Il avait fait ce geste en chantant « Merci, Kanye, très cool », citation d’un tweet de 2018 de Donald Trump rendant hommage au rappeur Kanye West, dans la chanson « Love It If We Made It ».

Il est possible que ce geste ait fait référence aux déclarations antisémites de West l’an dernier et à l’hommage rendu à Hitler.

À LIRE : Aux États-Unis, des dizaines d’attaques antisémites sont liées à Kanye West

Les fans de Healy ont été nombreux à dire qu’il aurait mieux fait de ne pas faire ce geste, qui a pu être mal interprété par un public ignorant du contexte de la chanson. Certains d’entre eux l’ont tout simplement accusé d’antisémitisme.

Selon The Independent, un utilisateur de Twitter a écrit : « Satire ou pas, c’est irresponsable et très délicat de faire ça sur scène, devant une telle foule ».

Quelques jours plus tard, Healy a laissé ses fans perplexes en publiant une story sur Instagram, sans contexte, composée de la capture d’écran d’un article de Wikipédia intitulé « Listes de Juifs ».

L’article en question renvoie vers d’autres articles de Wikipédia qui répertorient les Juifs célèbres d’Hollywood, du milieu politique et d’ailleurs.

Les internautes ont critiqué ce message, disant qu’il pouvait rappeler les listes de Juifs établies par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale.

Healy a critiqué les Républicains américains qui ont établi des parallèles avec la Shoah lors du débat sur le droit à l’avortement, auquel ils sont opposés.

On est loin des premières controverses autour de Healy, fervent athée qui admet souffrir d’un complexe du « Messie ».

Après une interview en 2019, les fans l’avaient accusé d’islamophobie pour avoir parlé de l’islam et déclaré : « Chaque jour, je me lève et je lis toutes ces choses odieuses advenues au nom de la religion ».

Dans un podcast diffusé en février, il s’était moqué des Japonais et des origines d’Ice Spice, rappeur américain avec des parents afro-américains et dominicains, en le qualifiant « d’inuit ».

En raison de sa relation avec Healy, Swift attire aujourd’hui l’attention pour sa collaboration avec Ice Spice.

Les déclarations de Healy sur la pornographie ou ses fans féminines – qu’il n’hésite pas à embrasser, comme lors de la dernière tournée du groupe – suscitent également la réprobation.

Dans une lettre ouverte à la pop star, la semaine dernière, des fans de Swift ont écrit que les propos de Healy avaient blessé les membres des « communautés juive, noire, chinoise, hawaïenne, inuite, LGBTQ+, ainsi que les femmes ».

Nombre de Swifties rappellent qu’il y a des années, la rumeur disait déjà que Healy sortait avec Swift, et qu’il y avait répondu en affirmant qu’être son petit ami « serait castrateur ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.