Netanyahu accuse l’incitation à la haine palestinienne pour l’attentat
Rechercher

Netanyahu accuse l’incitation à la haine palestinienne pour l’attentat

Eitam et Naama Henkin seront inhumés vendredi à 11 h du matin au cimetière de Givat Shaul à Jérusalem

Eitam et Naama Henkin ont été tués dans une fusillade par des Palestiniens en Cisjordanie, le 1er octobre 2015. (Crédit : capture d'écran Deuxième chaîne)
Eitam et Naama Henkin ont été tués dans une fusillade par des Palestiniens en Cisjordanie, le 1er octobre 2015. (Crédit : capture d'écran Deuxième chaîne)

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a blâmé jeudi l’incitation palestinienne à propos d’un attentat mortel qui a tué jeudi soir un couple israélien près de Naplouse. Quatre de leurs six enfants, âgés de 4 mois, 4, 7 et 9 ans, étaient dans le véhicule, mais n’ont pas été touchés par les tirs.

« C’est une journée difficile pour l’Etat d’Israël. Nous sommes les témoins d’un meurtre particulièrement cruel et odieux au cours duquel un couple des parents ont été tués laissant de jeunes orphelins. Mon coeur est avec les enfants », a déclaré Netanyahu aux journalistes israéliens dans son hôtel de Manhattan, dans sa première réaction à l’attaque.

« Les assassins savaient qu’ils tuaient un père et une mère, parce que les enfants étaient là, » a-t-il ajouté.

Prime Minister Benjamin Netanyahu made the following remarks in response to the terrorist attack in Samaria:"This is a…

Posted by The Prime Minister of Israel on Thursday, 1 October 2015

Faisant allusion au discours du président Mahmoud Abbas à l’ONU mercredi, Netanyahu a déclaré que l’attentat terroriste était le « résultat de l’incitation palestinienne. »

« Il a été prouvé à nouveau que l’incitation à la haine palestinienne sauvage conduit à des actes de terrorisme et à des assassinats comme nous l’avons vu ce soir », a affirmé Netanyahu, qui venait de terminer son discours à l’Assemblée générale de l’ONU lorsque les nouvelles de l’attaque terroriste ont éclaté.

Le Premier ministre a ajouté qu’il s’était entretenu jeudi soir avec le ministre de la Défense Moshe Yaalon, le chef d’état major de Tsahal Gadi Eisenkot et le chef du service de sécurité du Shin Bet, Yoram Cohen, « non seulement pour discuter de la localisation des assassins, mais aussi pour accroître la sécurité pour tous les citoyens israéliens. »

Le couple assassiné, Eitam et Naama Henkin, laisse six enfants orphelins derrière lui.

Le véhicule dans lequel Naama et Eitam Henkin ont été assassinés dans un attentat terroriste près de l'implantation d'Itamar en Cisjordanie, le jeudi 1er octobre 2015 (Photo: Autorisation United Hatzalah)
Le véhicule dans lequel Naama et Eitam Henkin ont été assassinés dans un attentat terroriste près de l’implantation d’Itamar en Cisjordanie, le jeudi 1er octobre 2015 (Photo: Autorisation United Hatzalah)

L’attaque a eu lieu peu avant 21 heures entre les implantations d’Itamar et Elon Moreh, près du village palestinien de Beit Furik.

Eitam Henkin est le fils du rabbin Yehuda et de Chana Henkin, qui ont immigré en Israël depuis les États-Unis dans les années 1970. Sa mère, Chana, dirige l’institut Nishmat, une institution juive qui a été l’une des premières à enseigner le Talmud et la loi juive aux femmes. Le rabbin Henkin, un érudit de la Torah reputé et auteur de plusieurs volumes de responsa, sert également d’autorité de la loi juive à l’institut.

Le couple sera inhumé vendredi matin à 11 h au cimetière de Givat Shaul à Jérusalem.

Des affrontements mineurs entre Israéliens et Palestiniens ont suivi l’attentat terroriste.

Une Israélienne a été blessée d’un jet de pierre près du checkpoint de Hawara près de Naplouse. Elle a été emmenée à l’hôpital Beilison à Petah Tikva pour y être soignée.

Une Palestinienne et ses trois enfants ont été légèrement blessés par des pierres lancées par des résidents d’implantations dans le village palestinien de Burin, à l’ouest de Beit Furik.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...