Le Premier ministre réagit aux critiques : Israël a frappé le Hamas 40 fois
Rechercher

Le Premier ministre réagit aux critiques : Israël a frappé le Hamas 40 fois

Les déclarations de Netanyahu surviennent après que le dirigeant travailliste Avi Gabbay a fustigé l'échec du gouvernement à arrêter les tirs de roquettes à Gaza

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors de la réunion hebdomadaire du gouvernement au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 17 décembre 2017. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu lors de la réunion hebdomadaire du gouvernement au bureau du Premier ministre à Jérusalem, le 17 décembre 2017. (Crédit : Yonatan Sindel / Flash90)

Répondant aux critiques des dirigeants de l’opposition sur l’incapacité du gouvernement à endiguer les tirs de roquettes de la bande de Gaza, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré aux ministres dimanche que les avions de combat israéliens ont frappé les cibles du Hamas 40 fois ces dernières semaines.

« Israël considère le Hamas comme responsable de tout ce qui vient de la bande de Gaza vers nous », a déclaré M. Netanyahu dans des commentaires prononcés avant le début de la réunion hebdomadaire du gouvernement à Jérusalem.

« Dans les quelques semaines qui se sont écoulées depuis que nous avons détruit le tunnel terroriste qui s’étendait sur notre territoire, l’armée a abattu une quarantaine de cibles du Hamas, dont une par l’armée de l’air hier soir », a ajouté le Premier ministre.

« Tous ceux qui piaillent dans les médias, ces gens qui n’ont jamais porté le poids de la responsabilité de la sécurité d’Israël pendant une seule minute, et qui n’ont jamais pris une seule décision en matière de sécurité – je leur conseille de se calmer. Le ministre de la Défense et moi-même, ainsi que le chef d’état-major, le chef du Shin Bet et les chefs des services de sécurité, menons une politique déterminée et responsable, soutenue par ce gouvernement, une politique qui a fait d’Israël un endroit plus calme et plus sûr ces dernières années qu’à aucun autre moment depuis des décennies. »

Avi Gabbay, leader de l’Union sioniste (Miriam Alster / FLASH90)

Le chef du parti travailliste, Avi Gabbay, a critiqué samedi soir Netanyahu pour sa gestion des tirs de roquettes sporadiques de la bande de Gaza, affirmant que le Premier ministre était silencieux sur ce sujet parce que son gouvernement n’avait pas réussi à le résoudre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...