Le président Rivlin a présenté ses condoléances à la famille de Dafna Meir
Rechercher

Le président Rivlin a présenté ses condoléances à la famille de Dafna Meir

La mari de Dafna a déclaré au président que " la vraie solution est l'amour"

Le président Rivlin à la résidence des Meir à Otniel (Crédit : Mark Neiman/GPO)
Le président Rivlin à la résidence des Meir à Otniel (Crédit : Mark Neiman/GPO)

Le président, Reuven Rivlin, s’est rendu jeudi chez la famille de Dafna Meir, qui a été assassinée dans une attaque au couteau terroriste à Otniel le dimanche 17 janvier, pour présenter ses condoléances, a déclaré dans un communiqué son bureau.

Le président Rivlin a exprimé son chagrin et a chaleureusement embrassé la famille dans leur maison.

Le mari de Dafna, Nathan, a dit au président, « Le message que je veux répandre et que j’ai répété à tous ceux qui sont venus présenter leurs condoléances, est d’arrêter d’affûter les épées, et chercher qui nous unit. Nous connaissons bien la haine, et c’est assez. La vraie solution est l’amour. Je parle avec mes enfants chaque soir et je n’ai pas entendu d’eux un seul mot de haine ».

Le président lui a répondu avec émotion : « vos paroles me vont droit au cœur et se répercutent dans l’ensemble du pays. Ces mots devraient nous guider tous ».

S’adressant à Raanana, Dafna et la fille de Meir, le président a dit : « j’ai entendu, avec tout le peuple, votre magnifique oraison [funèbre] pour votre chère mère. Votre lien étroit, et la merveilleuse façon dont vous avez parlé de cette relation m’a laissé une impression profonde ».

Le président a ajouté : « Dafna, dans tout ce qu’elle a réalisé, était pleine d’amour pour les autres ».

Natan a ajouté : « Voilà ce dont je souhaite que l’on se souvienne. Dafna voyait tout le monde comme une personne, un être humain, et a appris l’arabe afin de mieux prendre soin de son prochain. La perte de Dafna est à la fois personnelle et communautaire. J’espère que son sacrifice sera remémoré pour sa bonté envers les autres. Elle croyait, comme nous le faisons, que l’amour est tellement plus puissant que la haine ».

Le président lui a répondu : « nos gens sont à votre écoute attentivement. Nos gens se souviendront de Dafna pour ses merveilles ».

À la fin de sa visite, le président et la famille, a planté un arbre de laurier, en hébreu appelé un arbre de Dafna, à l’entrée de la maison de la famille.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...