Le principal candidat présidentiel chilien accusé d’antisémitisme
Rechercher

Le principal candidat présidentiel chilien accusé d’antisémitisme

Dans un recueil annuel de l'époque du lycée, Daniel Jadue était qualifié d'antisémite et ses camarades affirmaient que le meilleur cadeau à lui offrir est "un Juif à cibler"

Daniel Jadue (Capture d'écran: Youtube)
Daniel Jadue (Capture d'écran: Youtube)

La chambre basse du parlement chilien a demandé au principal candidat à la présidence, Daniel Jadue, de nier qu’il est antisémite à la suite de certaines de ses déclarations passées sur les Juifs et Israël.

Jadue, petit-fils d’immigrants palestiniens qui dirige le Parti communiste du Chili, a été critiqué après qu’une page du recueil annuel de son lycée a circulé en ligne le mois dernier. Ses camarades de 1983 y écrivaient que le meilleur cadeau qu’ils pouvaient lui offrir était « un juif à cibler ».

Des paragraphes descriptifs le qualifient ‘d’antisémite et disent qu’il est destiné à devenir « chef de l’OLP [Organisation de libération de la Palestine], pour nettoyer la ville des Juifs ».

Jadue, maire du quartier de Recoleta à Santiago depuis 2012, a fait ses débuts en politique au sein de plusieurs organisations de défense des Palestiniens. Il a tenu des propos anti-israéliens controversées par le passé. Il fait souvent référence à la communauté juive du Chili, qui compte environ 15 000 personnes, comme à la « communauté sioniste » et a déclaré : « Je m’entends très bien avec les Juifs… J’ai quelques problèmes avec les sionistes. »

La semaine dernière, la Chambre des députés du Chili a adopté une résolution exhortant Jadue « à nier publiquement et catégoriquement les déclarations faites dans la notice biographique du recueil annuel de son école, qui le définit comme antisémite ».

Jadue n’a pas répondu à la résolution mais a réagi dans un tweet : « un pays en pleine crise sanitaire et économique, des centaines de morts par jour, des familles qui n’arrivent pas à joindre les deux bouts. Mais des députés de droite votent pour que j’explique ce que d’autres ont écrit, dans un recueil annuel d’école, il y a 35 ans ! Soyez sérieux ».

Les primaires du Chili auront lieu le 18 juillet et l’élection générale le 21 novembre. Les récents sondages montrent que Jadue est en tête avec 18 % des voix, devant un candidat de centre-droit avec 13 %.

Le Chili compte jusqu’à 400 000 personnes d’origine palestinienne et serait la plus grande communauté de ce type en dehors du Moyen-Orient.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...