Le prix Spiritualités d’Aujourd’hui attribué à Connaître la religion de l’Autre
Rechercher

Le prix Spiritualités d’Aujourd’hui attribué à Connaître la religion de l’Autre

L'ouvrage est destiné à « ceux et celles qui souhaitent connaître non pas les autres religions, mais la religion de l’autre »

Les trois co-auteurs de l’ouvrage, Monseigneur Claude Dagens, Alexis Blum et le Professeur Wallid El-Ansari. (Crédit photo : Alain Azria / Projet Aladin)
Les trois co-auteurs de l’ouvrage, Monseigneur Claude Dagens, Alexis Blum et le Professeur Wallid El-Ansari. (Crédit photo : Alain Azria / Projet Aladin)

Selon un tweet du « Projet Aladin », « organisation internationale parrainée par l’Unesco agissant pour le dialogue interculturel, interreligieux et judeo-musulman par le biais de l’éducation », l’ouvrage « Connaître la religion de l’Autre«  a reçu le prix Spiritualités d’Aujourd’hui 2019.

Destiné à « ceux et celles qui souhaitent connaître non pas les autres religions, mais la religion de l’autre », le livre a été co-écrit par M. Alexis Blum, grand-rabbin émérite de Neuilly, Monseigneur Claude Dagens, membre de l’Académie française, et le Professeur Wallid El-Ansari, islamologue à Xavier University, aux Etats-Unis. Tous trois ont été désignés par un comité interreligieux rassemblant de hautes autorités de chaque religion. Il est paru le 6 décembre dernier aux éditions Parole et silence.

Le livre présente ainsi les thèmes fondateurs des trois religions. Soutenu par la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, il sera traduit en différentes langues – anglais, arabe, turc et hébreu.

« Les tensions croissantes entre les trois religions monothéistes, l’antisémitisme et l’islamophobie, ainsi que l’instrumentalisation du religieux à des fins politiques conduisent le Projet Aladin à s’engager dans la formation des jeunes imams, prêtres et rabbins », expliquait le communiqué de presse annonçant la sortie du livre.

« La parole du prédicateur, de l’enseignant et du médiateur joue en effet un rôle essentiel. Le projet ‘Connaitre la religion de l’autre’ vise donc à produire un recueil de textes approuvé par les plus hautes instances du judaïsme, du christianisme et de l’islam, afin de familiariser les jeunes théologiens, qu’il s’agisse d’imams, de rabbins ou de prêtres, avec la religion de l’Autre et de contrer les mythes et stéréotypes qui prévalent dans certaines sphères de l’éducation religieuse. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...