Le procureur général défend son prédécesseur sur les « Bibi Tours »
Rechercher

Le procureur général défend son prédécesseur sur les « Bibi Tours »

Avichai Mandelblit a démenti les accusations disant que Yehuda Weinstein aurait cherché à protéger Netanyahu, alors ministre des Finances, dans l'affaire concernant le financement de ses voyages à l'étranger

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à gauche) avec Avichai Mandelblit, alors secrétaire du cabinet, pendant une réunion du cabinet à Jérusalem, le 20 décembre 2015. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (à gauche) avec Avichai Mandelblit, alors secrétaire du cabinet, pendant une réunion du cabinet à Jérusalem, le 20 décembre 2015. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le procureur général Avichai Mandelblit défend son prédécesseur Yehuda Weinstein contre les accusations établissant qu’il aurait rechigné à enquêter sur les allégations d’actes répréhensibles impliquant le financement des voyages à l’étranger du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Dans une réponse à une question du député Yoel Hasson (Union sioniste), Mandelblit a dit qu’il n’y avait aucun fondement aux accusations contre Weinstein qui aurait rechigné à mener les enquêtes sur les affaires dites « Bibi Tours ».

Netanyahu aurait reçu des cadeaux d’hommes d’affaires et autres, finançant ses voyages à l’étranger et ceux de sa femme Sara, quand il était ministre des Finances il y a dix ans.

Mandelblit a dit qu’il allait se pencher sur ces allégations après qu’un rapport du contrôleur d’Etat paru plus tôt cette semaine a détaillé certaines des accusations et a dit que cela pourrait relever du pénal, presque cinq ans après que les premières accusations ont fait surface.

Davantage d’informations tirées du rapport sont également en train d’être étudiées.

Hasson dans sa lettre accusait Weinsetin d’avoir couvert l’affaire et d’avoir rechigné à la traiter pour protéger Netanyahu.

Mandelblit a répondu que l’accusation de Hasson était dure et que toutes les actions de Weinstein suivaient la loi à la lettre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...