Israël en guerre - Jour 235

Rechercher

Le PS réclame la suspension de l’accord d’association UE-Israël, Glucksmann, un État palestinien

L'accord d'association entre l'UE, premier partenaire commercial d'Israël, et ce dernier donne notamment un accès privilégié aux produits israéliens sur le marché européen

French Socialist Party (PS) First Secretary Olivier Faure, attends the election congress of the Party of European Socialists (PES) ahead of the upcoming 2024 European elections, on March 2, 2024 in Rome. (Photo by Andreas SOLARO / AFP)
French Socialist Party (PS) First Secretary Olivier Faure, attends the election congress of the Party of European Socialists (PES) ahead of the upcoming 2024 European elections, on March 2, 2024 in Rome. (Photo by Andreas SOLARO / AFP)

Le Parti socialiste, par la voix d’Olivier Faure, a réclamé vendredi la suspension de l’accord d’association entre l’UE et Israël.

« Nous ne pouvons pas accepter qu’un gouvernement d’extrême droite, celui de Netanyahu, continue à frapper indistinctement les civils, les femmes, les enfants comme les combattants, comme les journalistes, comme les humanitaires », a dénoncé le Premier secrétaire du PS Olivier Faure sur Public Sénat.

« Vous avez là des enfants qui sont désormais orphelins, qui sont estropiés, qui sont des enfants qui n’auront qu’une envie dans l’existence, c’est se venger de ce qu’ils ont subi », a-t-il ajouté.

M. Faure plaide « pour la suspension de l’accord entre Israël et l’Union européenne pour que nous puissions peser de toutes nos forces, faire en sorte que l’Europe ne soit pas simplement là encore alignée sur les Etats-Unis et fasse ses propres choix ».

L’accord d’association entre l’UE, premier partenaire commercial d’Israël, et ce dernier donne notamment un accès privilégié aux produits israéliens sur le marché européen.

Face à un gouvernement « qui est en train de raser la bande de Gaza », « l’Union européenne a été aphone sur le sort des civils palestiniens », a estimé de son côté la tête de liste des socialistes aux élections européennes Raphaël Glucksmann.

Raphael Glucksmann, député européen et tête de liste du Parti socialiste pour les élections européennes, s’exprime lors d’une audition des têtes de liste pour les élections européennes au World Impact Summit, à Bordeaux, dans le sud-ouest de la France, le 7 mars 2024. (Crédit : Christophe ARCHAMBAULT / AFP)

« Cela ne suffit pas de répéter que nous voulons une solution à deux États (…) Il est temps de mettre beaucoup plus de pression sur le gouvernement israélien », a-t-il jugé sur BFMTV.

M. Glucksmann soutient « les efforts du Premier ministre espagnol Pedro Sanchez pour qu’on aboutisse à une reconnaissance de l’État palestinien, pour qu’on montre qu’on est réellement attaché au fait que cet État émerge et que ce n’est pas juste une pétition de principe ».

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.