Israël en guerre - Jour 146

Rechercher

Le Qatar répète qu’il ne normalisera pas ses relations avec la Syrie

Ce riche Etat du Golfe a voté pour la réintégration du régime d'Assad dans l'organisation panarabe mais estime que toute normalisation devrait être liée à des progrès politiques

Un avion de Qatar Airways se prépare à décoller de l’aéroport international de San Francisco pendant la pandémie de coronavirus à San Francisco, le 22 décembre 2020 (Crédit : AP Photo/Jeff Chiu, archive)
Un avion de Qatar Airways se prépare à décoller de l’aéroport international de San Francisco pendant la pandémie de coronavirus à San Francisco, le 22 décembre 2020 (Crédit : AP Photo/Jeff Chiu, archive)

Le Qatar, un pays qui s’est vivement opposé au président Bachar al-Assad depuis le début de la guerre en Syrie en 2011, a affirmé dimanche qu’il ne normaliserait pas ses relations avec Damas malgré le retour du régime syrien dans la Ligue arabe.

Ce riche Etat du Golfe a voté dimanche au Caire, comme les autres pays de la Ligue arabe, pour la réintégration du régime de Bachar al-Assad dans l’organisation panarabe qui l’avait suspendu fin 2011.

Mais la position du Qatar « sur la normalisation avec le régime syrien n’a pas changé », a assuré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Majed Al-Ansari.

M. Ansari a indiqué à l’agence de presse qatarie QNA que son pays ne serait pas un « obstacle » dans les décisions arabes mais toute normalisation entre Doha et Damas devrait être liée à des progrès politiques « qui répondent aux aspirations du peuple frère syrien ».

Le gouvernement syrien doit « s’attaquer aux racines de la crise qui ont conduit à son boycott, et prendre des mesures positives en vue de résoudre les problèmes du peuple syrien », a-t-il ajouté, dénonçant des « crimes » commis par Damas.

La guerre en Syrie a impliqué des acteurs régionaux et internationaux, morcelé le pays, fait environ un demi-million de morts et des millions de réfugiés et de déplacés.

Si les principaux fronts se sont tus, de vastes territoires échappent encore à Damas et aucune solution politique n’a encore été trouvée.

Le secrétaire général de la Ligue arabe Ahmed Aboul Gheit a indiqué dimanche qu’il relevait de chaque Etat arabe de normaliser ses relations avec Damas ou pas.

Le Qatar a apporté une aide significative à des groupes d’opposition syriens durant la guerre.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.