Israël en guerre - Jour 193

Rechercher

Le Raincy : « Tentative d’agression » contre deux adolescents juifs – médias

Marianne et Radio Shalom ont indiqué que deux ados auraient été suivis par une voiture, d’où serait sorti un individu "brandissant un couteau de boucher"

Le Raincy. (Crédit : Google Maps)
Le Raincy. (Crédit : Google Maps)

Le journal Marianne, citant Radio Shalom, a rapporté qu’une tentative d’agression avait eu lieu contre « deux adolescents juifs, à leur sortie de l’école [juive] Merkaz Hatorah » ce lundi matin 3 juillet, au Raincy (Seine-Saint-Denis).

Ils auraient été suivis par une voiture, d’où serait sorti un individu « brandissant un couteau de boucher », a rapporté Radio Shalom.

Ils auraient couru à vive allure et seraient parvenus à se mettre hors de danger.

Selon la radio, les enquêteurs rassemblent actuellement témoignages et vidéos afin de pouvoir éclaircir les faits. Une plainte a été déposée.

« Pour nous Juifs, il n’y a rien de neuf et de surprenant », a témoigné amèrement auprès de Marianne un résident de Seine-Saint-Denis qui vient de déménager vers le centre de Paris et qui a préféré rester anonyme. « Nous avons vécu cette violence gratuite depuis vingt ans et tout le monde a préféré se taire sur ses auteurs, dont certains étaient les ‘grands frères’ des agresseurs d’aujourd’hui. La haine, celle qui nous a visé et la haine de la France, c’est devenu un océan. »

La France est actuellement touchée par une vague d’émeutes après la mort mardi à Nanterre de Nahel, un jeune homme de 17 ans tué par un policier qui a été mis en examen pour homicide volontaire et écroué.

D’importantes dégradations, des scènes de chaos et des pillages ont été constatés dans toute la France. Des centaines d’interpellations ont eu lieu.

Em marge d’une « marche blanche » organisée jeudi après-midi en la mémoire du jeune homme à Nanterre, le monument de la Résistance et de la Déportation de la ville a été dégradé par des tags anti-police.

« On va faire une Shoah », aurait également été tagué à proximité, selon une vidéo du compte Twitter « Observatoire du Décolonialisme ».

« C’est un scandale absolu et une honte. Rien n’est respecté », a posté sur Twitter Ariel Goldmann, président du Fonds social juif unifié. Le Congrès juif européen a lui aussi exprimé son effroi face à ces dégradations.

Pas spécifiquement visés, des magasins et restaurants tenus par des Juifs ont aussi été incendiés à Sarcelles, a rapporté Radio Shalom. De nombreux commerces non-juifs ont aussi été dégradés.

A LIRE : Pour la communauté juive, les émeutes de Paris alimentent la crainte d’être ciblée

Enfin, un « Mort aux Juifs » a été entendu distinctement pendant un live du média Brut sur les réseaux sociaux. Le journaliste présentateur du live, Rémy Buisine, n’a pas réagi immédiatement, avant de condamner les propos sur Twitter.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.