Israël en guerre - Jour 190

Rechercher

Le Shin Bet arrête une Arabe israélienne qui travaillait au profit du Hamas

Aya Khatib aurait détourné vers le groupe terroriste du Hamas des centaines de milliers de shekels destinés aux Gazaouis dans le besoin

Jacob Magid est le correspondant du Times of Israël aux États-Unis, basé à New York.

Aya Khatib, reconnue coupable d'avoir utilisé sa position de travailleuse humanitaire pour acheminer de l'argent, des fournitures et des renseignements au Hamas. (Crédit : Shin Bet)
Aya Khatib, reconnue coupable d'avoir utilisé sa position de travailleuse humanitaire pour acheminer de l'argent, des fournitures et des renseignements au Hamas. (Crédit : Shin Bet)

Samedi, le service de sécurité du Shin Bet a annoncé l’arrestation d’une femme arabe israélienne qui aurait profité de sa position en tant que travailleuse humanitaire pour le compte de personnes dans le besoin à Gaza afin de détourner de l’argent, des vivres et de collecter des renseignements pour le groupe terroriste du Hamas.

Aya Khatib, âgée de 31 ans, originaire de la ville du nord d’Arara, a été recrutée par des combattants de l’aile armée du Hamas, a fait savoir l’agence dans un communiqué. Le Shin Bet n’a pas spécifié la date de son recrutement.

Khatib a été arrêtée le mois dernier, mais son identité et les détails de son affaire n’avaient pas été dévoilés jusqu’à dimanche.

Dans le cadre de sa relation avec les deux agents du Hamas — Muhammad Falafel et Muhammad Khalawa — Khatib a transféré des centaines de milliers de shekels au groupe terroriste « tout en arnaquant des organisations et civils innocents qui donnaient des fonds à destination de patients et de personnes dans le besoin » dans la bande de Gaza, selon le Shin Bet, qui a précisé qu’une partie de l’argent est directement allée au financement de l’activité terroriste, comme la construction de tunnels d’attaque.

En outre, Khatib a transféré des équipements à destination de l’aile armée du Hamas, a déclaré le Shin Bet, sans fournir plus de détails.

« Les conclusions de l’enquête indiquent que Khatib a aussi fourni des renseignements au Hamas, dont des détails sur le mouvement des soldats [israéliens] lors d’un épisode d’affrontements avec la bande de Gaza », a ajouté le Shin Bet

La semaine dernière, des dizaines d’Arabes israéliens ont manifesté devant le tribunal de Haïfa en solidarité avec Khatib, a fait savoir Ynet.

Les manifestants ont agité des photos de l’accusée avec ses deux enfants et affirmé qu’elle était innocente. Une manifestation similaire en soutien à la femme a eu lieu deux semaines plus tôt, avec la participation d’un député de la Liste arabe unie, Yousef Jabarin.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.