Israël en guerre - Jour 290

Rechercher

Le Shin Bet enquête sur le meurtre présumé d’un gardien de prison à son domicile

L'homme a été retrouvé poignardé dans un appartement incendié d'une implantation de Cisjordanie alors qu'il ne s'était pas présenté à son travail

La police et les premiers intervenants sur les lieux où le corps d'un agent de l'administration pénitentiaire israélienne a été retrouvé mort dans l'implantation de Givon Hahadasha en Cisjordanie, le 8 juillet 2024. (Crédit : Chaim Goldberg/FLASH90)
La police et les premiers intervenants sur les lieux où le corps d'un agent de l'administration pénitentiaire israélienne a été retrouvé mort dans l'implantation de Givon Hahadasha en Cisjordanie, le 8 juillet 2024. (Crédit : Chaim Goldberg/FLASH90)

Un employé de l’administration pénitentiaire israélienne a été retrouvé mort lundi dans sa maison incendiée dans l’implantation de Givon Hahadasha, en Cisjordanie, à l’extérieur de Jérusalem, ce qui a donné lieu à une enquête pour meurtre.

Le tribunal de première instance de Jérusalem a imposé un embargo sur de nombreux détails de l’affaire à la demande de la police.

Une première déclaration de la police, lundi en début d’après-midi, indiquait que de nombreux agents avaient été appelés sur les lieux après la découverte du corps de l’homme à la suite d’un incendie dans sa maison.

Les premiers soupçons de la police portaient sur un « incident criminel », le corps ayant été retrouvé lardé de coups de couteau.

Kobi Yaakobi, le chef de l’administration pénitentiaire israélienne, est également arrivé sur les lieux du crime lundi.

Plus tard dans la journée, l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet s’est jointe à l’enquête sur le meurtre présumé, et a fait part de ses soupçons quant au fait qu’il pourrait s’agir de terrorisme.

La police et les premiers intervenants sur les lieux où le corps d’un agent de l’administration pénitentiaire israélienne a été retrouvé mort dans l’implantation de Givon Hahadasha en Cisjordanie, le 8 juillet 2024. (Crédit : Chaim Goldberg/FLASH90)

Selon la Douzième chaîne, la victime a travaillé pendant le week-end à son poste dans une prison israélienne. Le lundi, ses collègues ont remarqué son absence et se sont rendus à son domicile pour prendre de ses nouvelles. À leur arrivée, ils ont vu de la fumée s’échapper de la maison et ont appelé les pompiers.

Un secouriste du Magen David Adom a déclaré que lorsqu’ils ont été appelés au domicile lundi en fin de matinée, ils ont vu de la fumée qui s’échappait encore. Les pompiers ont extrait le corps d’un homme d’une quarantaine d’années, a indiqué l’ambulancier, et ont prononcé son décès sur place.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.