Israël en guerre - Jour 287

Rechercher

Le système de cyber-sécurité et 3 autres projets classifiés récompensés

Lors de l'annonce des lauréats du prix de la sécurité, Gallant a averti que les meilleurs cerveaux œuvrent à trouver des solutions "contre ceux qui cherchent à nous nuire"

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Illustration : Un soldat de l'armée israélienne du Corps C4I tapant sur un clavier d'ordinateur. (Crédit : Armée israélienne)
Illustration : Un soldat de l'armée israélienne du Corps C4I tapant sur un clavier d'ordinateur. (Crédit : Armée israélienne)

Le ministre de la Défense Yoav Gallant a annoncé mercredi les lauréats de l’important Prix de la sécurité de cette année, dont un système de cyber-sécurité « révolutionnaire » qui vise à offrir à Israël « une liberté d’action dans l’espace numérique » et trois autres projets classifiés secret-défense.

Le prix, qui porte le nom du commandant de la milice pré-État de la Haganah Eliyahu Golomb, est remis chaque année à des personnalités ou à des projets ayant apporté une contribution significative à la sécurité du pays.

Le développement du système de cyber-sécurité a été mené par la division « Spectre » du Directorat de la Logistique et des Technologies de l’armée israélienne, qui est chargée de la défense du spectre électromagnétique, c’est-à-dire des ondes radio. Le développement et le déploiement du système ont également impliqué l’armée de l’air, le renseignement militaire et la marine.

Le ministère de la Défense a déclaré que ce système « unique » faisait « un usage révolutionnaire des technologies les plus avancées au monde afin de garantir la sécurité et la liberté d’action de Tsahal dans l’espace numérique, face à des cyber-menaces avancées et en développement ».

Les trois autres projets récompensés cette année sont classifiés secret-défense.

Au moins deux organisations de sécurité sont impliquées dans ces projets.

L’un d’eux est le fruit d’une collaboration entre l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet et l’unité 8200 des services de renseignement de Tsahal.

Des soldats de l’unité de renseignement de Tsahal assistant à une cérémonie pour la nomination du nouveau chef du renseignement sur la base militaire de Glilot, près de Tel Aviv, le 28 mars 2018. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Le ministère a déclaré que l’objectif du projet était « le développement et la mise en œuvre d’un système technologique unique qui offre une supériorité en matière de renseignement et de sécurité dans de nombreux secteurs ».

« Le système est révolutionnaire et il contribue de manière significative aux efforts de la communauté du renseignement face aux défis sécuritaires », a ajouté le ministère.

Un autre projet a été mené conjointement par l’agence de renseignement du Mossad et l’unité 8200, apportant une « contribution stratégique significative et unique à la sécurité du pays tout en incarnant l’innovation technologique », a déclaré le ministère.

Le dernier projet implique le Directorat des Renseignements militaires, l’armée de l’air, la marine, Israel Aerospace Industries et l’entreprise de défense Rafael.

Le ministère a déclaré que le quatrième projet était « une solution technologique extraordinaire qui a conduit à une percée dans notre capacité opérationnelle… contribuant directement au maintien de l’avantage qualitatif de Tsahal et à la sécurité de l’État d’Israël ».

« Le projet combine un certain nombre de développements technologiques innovants et uniques rendus possibles par la vision, la détermination et la créativité de tous les partenaires du projet », a ajouté le ministère.

Le ministre de la Défense Yoav Gallant tenant une réunion sur le premier prix israélien en matière de sécurité, le 31 mai 2023. (Crédit : Ministère de la Défense)

La remise des prix aura lieu le 13 juin à la résidence présidentielle, en présence de Gallant, du président Isaac Herzog, du chef d’état-major de Tsahal, le général Herzi Halevi, et du directeur-général du ministère de la Défense, Eyal Zamir.

Gallant a salué les lauréats de cette année pour leur contribution apportée à la sécurité du pays.

« Je suis heureux d’approuver les recommandations du comité et de décerner le Prix de la sécurité d’Israël à une série de projets de sécurité qui maintiennent l’avantage qualitatif de l’État d’Israël face aux différents défis sécuritaires et qui renforcent la position de l’establishment de la défense en tant que puissance mondiale », a déclaré Gallant.

« Tous nos ennemis doivent avoir bien conscience que dans les organisations de sécurité, les meilleurs cerveaux travaillent à trouver des solutions innovantes contre ceux qui cherchent à nous nuire », a-t-il ajouté.

Parmi les lauréats de l’année dernière figuraient les satellites espions Ofek d’Israël. Les autres lauréats relevaient également du secret-défense. Parmi les gagnants de 2019 figuraient les agents du Mossad qui avaient dirigé l’opération qui avait consisté à voler des archives nucléaires en Iran, l’année précédente.

Le Prix de la sécurité est remis chaque année par le président depuis 1958. Bien que le prix soit parfois décerné pour l’ensemble d’une carrière, les lauréats sont généralement responsables de la création d’une nouvelle technologie ou d’une opération spécifique.

Au fil des ans, la récompense a été décernée à la fois à des personnes, comme Uzi Gal qui l’avait reçue en 1958 pour la création de la mitraillette Uzi, et à des équipes entières, comme le groupe responsable du développement du système anti-missile TROPHY qui protège les chars et les véhicules blindés de transport de troupes israéliens, qui avait remporté la distinction en 2014.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.