Le Technion limitera l’utilisation du plastique jetable à partir du 1er octobre
Rechercher

Le Technion limitera l’utilisation du plastique jetable à partir du 1er octobre

En 2019, l'institut de Haïfa a acheté 2,3 millions de verres jetables, près d'un million de cuillères à café jetables et des centaines de milliers d'autres articles à usage unique

Des cuillères jetables. (Capture d'écran YouTube)
Des cuillères jetables. (Capture d'écran YouTube)

Le Technion, l’Institut israélien de technologie – a annoncé lundi qu’à partir du 1er octobre, il n’achètera plus d’ustensiles en plastique jetables et qu’il s’efforcera de renforcer ses pratiques en matière de durabilité.

« Il s’agit d’une initiative globale qui concerne l’ensemble du Technion et dont les implications sont considérables. Ces dernières années, le Technion est passé à la vitesse supérieure dans tous les domaines liés à la durabilité », a déclaré le professeur Boaz Golani, vice-président et directeur général du Technion,

Cette décision fait suite à un long examen de l’université, située dans la ville de Haïfa, au nord du pays, qui a révélé qu’en 2019, elle avait acheté plus de 2,3 millions de gobelets jetables, près d’un million de cuillères à café jetables et des centaines de milliers d’autres articles à usage unique. Aujourd’hui, les ustensiles jetables représentent environ 9 % des déchets sur le campus, et la démarche vise à la fois à réduire la quantité de déchets et les dépenses associées.

L’annonce a coïncidé avec celle, par les ministères des Finances et de la Protection de l’environnement, d’un plan visant à imposer une taxe sur les ustensiles en plastique jetables.

Les Israéliens dépensent 2 milliards de shekels par an en articles en plastique, le montant par personne étant près de cinq fois supérieur à celui des résidents de l’UE, ont déclaré les ministères dans un communiqué commun.

La nouvelle taxe, dont les détails doivent encore être finalisés, devrait réduire de 40 % les achats d’articles nuisibles à l’environnement, selon le communiqué.

L’institut israélien de technologie – Technion à Haïfa (Autorisation)

Le Technion fournira des conseils sur les alternatives plus respectueuses de l’environnement aux produits jetables.

Pour l’instant, la règle ne s’appliquera pas aux cafétérias et aux petits événements organisés sur le campus, mais là aussi, l’emploi de vaisselle et de couverts réutilisables sera encouragé.

Cette initiative est menée par le centre de développement durable du Technion, sous la direction du professeur Daniel Orenstein, professeur associé à la faculté d’architecture et d’urbanisme, qui a mené des recherches sur le développement durable dans les universités, et du coordinateur du centre, le Dr Ronit Cohen Seffer.

« Notre vision de la durabilité et de la consommation de matériaux est globale et regroupe toutes les réponses potentielles : réduire, réutiliser et recycler. Il ne fait aucun doute que le recyclage est important, mais la réutilisation et la réduction sont des objectifs particulièrement importants car ils permettent de prévenir la pollution dès la phase de production », a expliqué Orenstein.

Les substances toxiques et les gaz à effet de serre sont émis dès la phase de production de ces biens, et le transport accroît la pollution.

« Il est important de situer les habitudes de consommation dans un contexte beaucoup plus large, qui consiste à tenter de minimiser les dommages causés à l’environnement sur tous les fronts : énergie, déchets, pollution des sols, pollution de l’eau et de l’air, etc. », a déclaré Orenstein.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...