Le village fondé par Shlomo Carlebach, le rabbin chanteur, ravagé par le feu
Rechercher

Le village fondé par Shlomo Carlebach, le rabbin chanteur, ravagé par le feu

Presque toutes les habitations du Moshav Mevo Modiim ont été détruites et endommagées par les flammes. "Nous devrons reconstruire", a noté un responsable local

Le feu ravage la ville de Mevo Modiim, dans le centre du pays, le 23 mai 2019 (Crédit : Sapeurs-pompiers israéliens)
Le feu ravage la ville de Mevo Modiim, dans le centre du pays, le 23 mai 2019 (Crédit : Sapeurs-pompiers israéliens)

Une communauté fondée par le rabbin Shlomo Carlebach a été presque entièrement détruite par le feu, ont annoncé les autorités locales jeudi dans un contexte d’incendies qui ont ravagé la zone.

Mevo Modiim, une communauté d’environ 250 personnes installée dans la forêt de Ben Shemen, à l’est de Tel Aviv, a été l’une des villes complètement évacuées jeudi, les propriétaires d’habitations tentant d’échapper aux flammes.

Environ 40 à 50 habitations y ont été endommagées par le feu, selon le site d’information Ynet. Les pompiers ne seraient parvenus à prendre le contrôle du sinistre au sein de la communauté et dans d’autres secteurs de la forêt que jeudi dans la soirée, selon des informations.

Les photos de la petite ville ont montré des habitations et des voitures complètement détruites par les flammes qui ont balayé la zone, aidées par les températures suffocantes et les vents importants.

Les effets d’un incendie dans la ville centrale de Mevo Modiim, le 23 mai 2019 (Crédit : Sapeurs-pompiers israéliens)

Les autorités ont fermé la Route 443, principale artère assurant la liaison entre Jérusalem et Tel Aviv et qui traverse la communauté, alors que les flammes dévastaient les broussailles à proximité de l’autoroute.

« La majorité d’entre nous sommes simplement reconnaissants qu’il n’y ait pas de blessés » a déclaré une source proche des autorités locales au quotidien Haaretz. « La nuit est dure… La communauté devra se reconstruire de zéro. »

Rabbi Shlomo Carlebach during a visit to the Kotel in Jerusalem, early 1990s. (Shlomo Carlebach Legacy Trust)
Le rabbin Shlomo Carlebach durant une visite au mur Occidental, à Jérusalem, au début des années 90. (Crédit : Shlomo Carlebach Legacy Trust)

Carlebach, un rabbin charismatique mieux connu comme compositeur de musique juive et chef spirituel non-conventionnel, avait fondé la petite ville en 1975.

Elle accueillait une importante communauté anglophone et elle était un point central pour un grand nombre de disciples de Carlebach, qui l’avaient surnommé simplement « le Moshav ».

Le feu ravage Mevo Modiim, le 23 mai 2019 (Capture d’écran : Ynet)

Un certain nombre de familles sont allées passer la nuit dans un dortoir d’une école agricole voisine tandis que d’autres se sont rendus chez des proches ou des amis.

Une campagne a été lancée par des familles élevées au sein de la communauté, ainsi que par une organisation internationale d’amitié juive et chrétienne, pour collecter des fonds.

No words

פורסם על ידי ‏Carlebach Educational Center מרכז חינוך קרליבך‏ ב- יום חמישי, 23 במאי 2019

« Le Moshav était un lieu de paix profonde, de réconfort. Je suis extrêmement choquée, je suis dévastée et j’ai le cœur brisé de savoir que cet endroit si précieux a brûlé », a indiqué la fille de Carlebach, Neshama Carlbach, sur le site de la campagne.

Des centaines de feux ont été signalés ailleurs, dans tout le pays, notamment au Kibbutz Harel, près de Beit Shemesh, où au moins six habitations ont été endommagées par le feu.

En plus de Mevo Modiin et de Harel, un porte-parole des sapeurs-pompiers a indiqué que des Israéliens avaient été évacués des villes centrales de Gimzo, Tarum, Neot Kedumim, Kfar Daniel, Kfar Uriya et Karmia.

המושב נשרף. ברוך השם כולם בסדר וכרגע פונו לחדרים בכפר הנוער בן שמן או אצל משפחה וחברים.The Moshav is on fire. The pictures look terribleA true blessing that everyone is safe.***https://app.mobilecause.com/vf/CRISIS

פורסם על ידי ‏‎Avia Cohen‎‏ ב- יום חמישי, 23 במאי 2019

Il a ajouté que les forces de l’ordre se préparaient à évacuer des milliers d’Israéliens de plus, notamment dans les villes de Shilat, Kfar Ruth et Lapid, dans le centre du pays.

Des sapeurs-pompiers combattent un incendie près du Kibboutz Harel dans le centre d’Israël, le 23 mai 2019 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

En Cisjordanie, la police a évacué 30 familles environ de leurs habitations au sein de l’implantation de Beit Hagai, alors que les flammes se rapprochaient de la communauté. A Beitar Ilit, c’est un immeuble d’appartement qui a pris feu. Plusieurs personnes, notamment une mère et ses enfants, ont dû être sauvées par les pompiers. Trois d’entre elles ont été prises en charge à l’hôpital.

Cette série d’incendies a eu lieu vingt-quatre heures après que les autorités ont tenté de prendre des mesures contre les feux traditionnels de la fête Lag BOmer, citant les conditions météorologiques chaudes et la sécheresse. Certains responsables ont estimé que des braises issues de feux mal éteints avaient contribué aux multiples incendies.

Gilad Semtai, responsable du JNF-KKL, la division semi-gouvernementale chargée des forêts, a expliqué que les incendies de Ben Shemen ont entraîné des dégâts immenses dans les bois et dans la faune.

« De très importants périmètres de la forêt, qui est le poumon du secteur de Tel Aviv, ont été brûlés. Nous ne nous attendions pas à être touchés à ce point après une nuit entière passée à patrouiller dans la forêt et à évacuer des individus qui avaient allumé des feux. Il est difficile d’estimer combien d’arbres ont été endommagés et brûlés. C’est l’un des sinistres les plus graves survenu dans une forêt du centre d’Israël », a-t-il dit à Ynet.

Un feu ravage la forêt de Ben Shemen, le 23 mai 2019 (Crédit : Flash90)

Le ministre de la Sécurité intérieure Gilad Erdan a indiqué à la Douzième chaîne que l’origine volontaire des incendies avait été exclue, à l’exception de plusieurs foyers, à proximité de Gaza, qui auraient été entraînés par des ballons.

Il a donné pour instruction aux autorités des incendies de se préparer à la possibilité de déclarer l’état d’urgence alors que les températures, vendredi, devraient dépasser les 38° dans tout le pays.

L’Italie, la Grèce, Chypre et la Croatie ont accepté, jeudi soir, d’envoyer des canadairs en Israël pour aider à combattre les flammes. Les appareils ne devraient décoller de leurs bases que vendredi matin.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a donné pour instruction au ministère des Affaires étrangères de réclamer aux pays voisins une assistance « immédiate » dans la lutte contre les incendies.

JTA a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...