Rechercher

L’école qui avait interdit Anne Frank reçoit un « rabbin » messianique accusé de crimes sexuels

Le district scolaire indépendant de Keller a accueilli Mark Aaron Griffin pour diriger la prière à l'ouverture du conseil d'administration

Mark Aaron Griffin, le "rabbin" messianique accusé d'agression sexuelle, lors de la prière d'ouverture du conseil d'administration du District scolaire indépendant de Keller, le 12 décembre 2022. (Capture d'écran : via JTA, used in accordance with Clause 27a of the Copyright Law)
Mark Aaron Griffin, le "rabbin" messianique accusé d'agression sexuelle, lors de la prière d'ouverture du conseil d'administration du District scolaire indépendant de Keller, le 12 décembre 2022. (Capture d'écran : via JTA, used in accordance with Clause 27a of the Copyright Law)

JTA — Le conseil d’administration du District scolaire indépendant de Keller, au Texas, a chargé le « rabbin Griffin », lundi, de faire la prière du soir.

Un homme en costume et portant la kippa s’est alors approché de la scène et il a récité une bénédiction en hébreu.

« Accorde-nous, Adonai, Ton esprit ce soir de manière à ce que nous puissions être une bénédiction pour notre communauté, pour nos enfants », a-t-il dit. « Apporte-nous la paix, rien ne manquant et rien ne rompant dans cette rencontre de ce soir ».

Mais cet homme n’est pas un rabbin ordinaire – pas plus que ce conseil scolaire. Keller est l’école qui, au début de l’année, avait ordonné à ses bibliothèques de supprimer toutes les copies d’une adaptation illustrée du Journal d’Anne Frank. Et le « rabbin Griffin » est Mark Aaron Griffin, Juif messianique qui a été accusé, l’année dernière, de multiples chefs d’inculpation pour agression sexuelle.

« La nuit dernière, nous avons été surpris mais enthousiasmés lorsque nous avons vu qu’un homme qui disait être rabbin était chargé de faire la prière », a commenté Laney Hawes, mère d’un élève qui dénonce souvent les politiques mises en place par le conseil d’administration de l’école, auprès de JTA. Mais « une recherche rapide sur Google » a permis de découvrir la véritable identité du rabbin, a-t-elle continué.

Griffin, qui est à la tête d’une congrégation dans une ville voisine, Saginaw, toujours au Texas, qui mélange pratiques chrétiennes et juives, doit passer devant les tribunaux pour quatre chefs d’inculpation d’agression sexuelle.

Selon des informations, il est accusé d’avoir utilisé son influence de « rabbin » pour agresser sexuellement une femme au mois de mars 2020, après avoir obligé cette dernière à devenir sa « concubine » et après avoir cité Abraham et Jacob comme exemples de figures spirituelles ayant eu de multiples partenaires. La victime a affirmé avoir été agressée dans la congrégation de Griffin, notamment dans son bureau, des accusations qui ont été apparemment corroborées par des examens d’ADN.

Mis en examen pour la première fois à la fin de l’année 2020, Griffin doit être traduit en justice le mois prochain, indiquent les registres du comté local.

Un porte-parole de l’école n’a pas répondu à une demande de réaction de JTA.

Le district avait ordonné la suppression du livre illustré Anne Frank’s Diary: The Graphic Adaptation cet été, après une polémique de plusieurs mois qui avait suivi l’élection du nouveau conseil d’administration. Ce dernier a ensuite réexaminé ses politiques et ses interdictions de livres – des interdictions d’ouvrages qui sont devenues un cri de ralliement majeur parmi les activistes de droite dans les écoles publiques.

Photo d’illustration : l’assistant d’éducation James Tabron pousse un chariot rempli de livres en préparation de la rentrée scolaire dans l’école Caprock, située dans le district scolaire indépendant de Keller à Fort Worth, au Texas,. (Crédit : AP Photo/LM Otero)

Et Keller a finalement réintégré le journal d’Anne Frank dans l’école une semaine plus tard.

La congrégation Griffin, la Sar Shalom Synagogue, explique adhérer au « Judaïsme centré autour de Yeshua » – le nom en hébreu utilisé pour Jésus. Les courants mainstream du judaïsme considèrent que ce mouvement relève du christianisme et ils déplorent ses tentatives de gagner des convertis, même si les Juifs messianiques se présentent souvent en utilisant des signifiants juifs. Sur son site internet, Shar Shalom (qui revendique comme fondateur « Rabbi Aaron ») affirme avoir « le tout premier mikvé [bain rituel juif] casher construit par une communauté juive centrée sur le messie Jésus de l’Histoire moderne ».

Le conseil scolaire de Keller aurait lancé cette habitude d’inviter des religieux à faire la prière au début de ses réunions après que ses membres les plus récents – plusieurs d’entre eux sont soutenus par les groupes de droite – ont été élus au mois de mai. Selon Hawes, jamais des chefs spirituels de confessions non-chrétiennes n’ont été convoqués à cette occasion.

« Nous avons réalisé que l’administration de l’école avait fait appel à [Griffin] parce qu’il priait Jésus », a continué Hawes. Elle a noté qu’à l’issue de la réunion, elle avait demandé à deux membres du conseil d’administration s’ils étaient au courant des mises en examen de Griffin et que leur réponse avait été qu’il n’avait pas encore été condamné.

Hawes a aussi déclaré qu’elle avait demandé au conseil pourquoi des intervenants d’autres confessions n’étaient pas invités à la prière d’ouverture et qu’il lui a été répondu que cette prière était destinée aux membres du conseil d’administration, qui croient tous en Jésus.

Plus tard, lors de la même réunion, une étudiante juive du lycée Keller a dénoncé ce qu’elle a qualifié de propos « très offensants et antisémites » prononcés alors qu’elle portait un pull de Hanoukka à l’occasion de la « journée des pulls horribles » de l’école.

« Malheureusement, ces incidents vont devenir plus communs avec les élèves issus de minorité d’origine différentes dans la mesure où on cherche à les faire activement disparaître des programmes éducatifs », a dit l’étudiante qui brandissait un panneau sur lequel était écrit « les nazis ont interdit les livres ». Elle a accusé le conseil scolaire de « supprimer tous les livres et tous les programmes possibles qui ne sont pas en phase avec les points de vue nationalistes chrétiens », fustigeant « l’étroitesse d’esprit » de ses membres.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.