L’Égypte a déjoué un complot visant à attaquer l’entraîneur israélien de l’équipe de foot du Ghana
Rechercher

L’Égypte a déjoué un complot visant à attaquer l’entraîneur israélien de l’équipe de foot du Ghana

Des supporters extrémistes prévoyaient d’attaquer Avram Grant, l’entraîneur national, durant un match à Alexandrie

L'entraîneur de football Avram Grant (photo credit: Abir Sultan/Flash90)
L'entraîneur de football Avram Grant (photo credit: Abir Sultan/Flash90)

L’Association de football égyptienne a découvert un plan mis au point par des supporteurs extrémistes locaux, visant à attaquer Avram Grant, un Israélien, qui exerce comme entraîneur de l’équipe nationale du Ghana, durant un match qualificatif de la Coupe du monde de football contre l’Égypte, le 13 novembre.

Des supporters en colère ont envoyé des messages à l’organisme de réglementation, menaçant de faire du mal à l’entraîneur israélien durant le match à Alexandrie, selon les médias ghanéens dimanche, qui ont relayé des sources égyptiennes.

Selon l’Association de football égyptienne, les supporters comptaient harceler et maltraiter Grant depuis son arrivée à l’aéroport et jusqu’à ce qu’il quitte le pays. Ils ont également demandé à ce que les autorités égyptiennes interdisent à l’entraîneur de 61 ans d’entrer dans le pays.

Une source de l’Association de football égyptienne a déclaré au portail ghanéen « Sports Obama » qu’ils « avaient l’intention de le blesser et scander son intention, et ils ne voulaient pas qu’il entre en territoire égyptien, parce que les gens ne veulent pas être avec lui ».

Vue d'Alexandrie sur la côte méditerranéenne égyptienne (Crédits : Vyacheslav Argenberg/Flickr)
Vue d’Alexandrie sur la côte méditerranéenne égyptienne (Crédits : Vyacheslav Argenberg/Flickr)

Grant a récemment fait entendre qu’Alexandrie n’était pas un endroit sécurisé pour accueillir le match, et il avait demandé à ce qu’il ait lieu ailleurs.

En dépit de l’accord de paix signé entre Israël et l’Égypte en 1979, de nombreux Égyptiens manifestent de l’hostilité à l’égard d’Israël et s’opposent à la normalisation.

En 2011, des milliers de manifestants égyptiens sont entrés par effraction dans les locaux de l’ambassade israélienne au Caire. Suite à l’intervention du président américain Barack Obama, des commandos égyptiens ont évacué six diplomates israéliens coincés dans une « pièce sécurisée » à l’intérieur de l’ambassade.

Grant est un entraîneur de football chevronné, et a entraîné la plupart des grandes équipes israéliennes au cours de sa carrière, qui a débuté en 1972, alors qu’il n’avait que 18 ans.

Grant a entraîné l’équipe nationale israélienne pendant quatre années consécutives, jusqu’à ce qu’il annonce qu’il emménageait en Angleterre en octobre 2005.

Après quelques années passées en tant que directeur technique à Portsmouth, il a remplacé Jose Mourinho en tant que manager à Chelsea en juillet 2007. Bien que l’équipe ait terminé à la seconde place en Première Ligue, et qu’elle ait accédé aux finales de la Ligue des Champions de l’UEFA et de la Coupe de la Ligue, Grant a été remercié par Chelsea au bout d’un an.

Après avoir rempli différentes fonctions à Portsmouth, West Ham United et Partisan Belgrade, Grant a été nommé manager de l’équipe nationale du Ghana fin 2014.

Grant a amené le Ghana en finale de la Coupe d’Afrique des Nations du football, mais la Côte d’Ivoire a remporté le titre lors des tirs au but.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...