L’EI affirme que 5 de ses membres ont été tués par un drone israélien
Rechercher

L’EI affirme que 5 de ses membres ont été tués par un drone israélien

La cellule visée samedi appartient à l’affilié égyptien de l’EI 'Province du Sinaï' ; aucun commentaire de l’armée

Destruction d'une maison pendant une opération militaire dans la péninsule égyptienne du Sinaï, le 20 novembre 2014. Illustration. (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)
Destruction d'une maison pendant une opération militaire dans la péninsule égyptienne du Sinaï, le 20 novembre 2014. Illustration. (Crédit : Abed Rahim Khatib/Flash90)

Un média official du groupe terroriste Etat islamique (EI) a affirmé dimanche que cinq de ses membres avaient été tués la veille par une frappe militaire israélienne dans la péninsule du Sinaï égyptienne.

Selon l’agence de presse Amaq, un drone israélien a frappé samedi une voiture comptant cinq membres de l’EI à bord dans un village du nord du Sinaï, près de la frontière israélo-égyptienne.

La frappe a eu lieu près du village de Shabana, au sud de Rafah, a indiqué Amaq.

L’armée israélienne n’a pas répondu à la demande de commentaire du Times of Israël, mais, de manière générale, ne confirme ni ne dément les frappes à l’extérieur d’Israël.

La frappe militaire a eu lieu après une hausse des tensions entre Israël et l’affilié de l’EI dans le Sinaï ce mois-ci.

Le système de défense Dôme de fer en action . Illustration.(Crédit : Edi Israel/Flash90)
Le système de défense Dôme de fer en action . Illustration.(Crédit : Edi Israel/Flash90)

Le 8 février, le groupe, appelé Province du Sinaï, a tiré quatre roquettes sur Eilat, ville du sud d’Israël.

Trois des quatre roquettes avaient été interceptées par le Dôme de Fer, avait annoncé l’armée. La quatrième n’avait pas été ciblée par le système de défense anti-missile car elle se dirigeait vers une zone non peuplée.

Province du Sinaï a revendiqué l’attaque contre Eilat le lendemain.

Le 9 février, deux Palestiniens ont été tués dans une explosion mystérieuse à Rafah. Le Hamas avait affirmé que l’armée israélienne avait mené une frappe aérienne en représailles pour les tirs de roquettes.

Israël a démenti avoir mené une frappe aérienne dans la région.

L’EI au Sinaï mène depuis des années une bataille sanglante contre les forces égyptiennes.

Le mois dernier, Israël a ordonné à tous ses citoyens présents dans la péninsule du Sinaï de partir immédiatement pour des raisons de sécurité.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...