L’entreprise israélienne FieldIn aide au suivi des récoltes et à réduire les coûts
Rechercher

L’entreprise israélienne FieldIn aide au suivi des récoltes et à réduire les coûts

La technologie de cette start-up a remporté le deuxième prix d’un concours organisé lors de la Conférence AgriVest, à l’Institut Weizmann

Illustration de capteurs de la société Fieldin (Crédit : autorisation)
Illustration de capteurs de la société Fieldin (Crédit : autorisation)

L’arboriculture en Israël, en Italie et en Californie est devenue plus aisée grâce à une solution innovante qui prend en charge tous les aspects de la gestion des insectes nuisibles en faveur de récoltes valorisées, tout en utilisant moins de pesticides.

“Nous offrons une solution complète qui suit nos clients durant l’ensemble du processus pour les agriculteurs, ce qui permet à nos clients d’utiliser des pesticides d’une manière plus pertinente et efficace, réduisant les déchets et les erreurs de pulvérisation. Ils économisent également de l’argent grâce à nous”, explique Eyal Amit, vice-président du développement commercial au sein de l’entreprise FieldIn.

L’entreprise gère des superficies substantielles pour un grand nombre de producteurs entrepreneuriaux dans la culture entre autres des citronniers, des vignes, des pommiers, des amandiers, des avocatiers et des grenadiers. Le principal investisseur est Terra Venture Partners, un fonds de capital israélien.

FieldIn a remporté le deuxième Prix dans un concours de start-ups organisé dans le cadre de la Conférence Internationale AgriVest organisée à l’Institut des Sciences Weizmann la semaine dernière, récompensant une technologie d’amélioration de l’efficacité des cultures agricoles.

“Grâce à nos applications et à nos capteurs, nous sommes en mesure de suivre le processus de pulvérisation dans son entier, nous pouvons vérifier les conditions météorologiques, le type de pesticides utilisés, là où ils l’ont été, leur quantité, leur rythme et si des tracteurs viennent couvrir chaque hectare de la récolte,” dit Amit.

“L’inspecteur de champ” de la compagnie utilise une application de contrôle pour s’assurer de la bonne santé des récoltes et envoyer des compte-rendus aux « exécutifs », aux personnels en charge, en utilisant des renseignements sur la base des multitudes de données fournies par la technologie.

De plus, un tableau de bord central collecte toutes les informations et aide à contrôler la gestion du proccessus des pesticides utilisés, révélant les éventuelles erreurs et alertant le contrôleur en cas de problème comme un changement météorologique soudain ou une erreur comme l’utilisation d’un mauvais pesticide.

“Notre système est unique parce que nous offrons une solution de A à Z », ajoute Amit.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...