Les accointances anti-sionistes de l’avocat de l’agresseur d’Alain Finkielkraut
Rechercher

Les accointances anti-sionistes de l’avocat de l’agresseur d’Alain Finkielkraut

Me Chamy, qui défend Benjamin Weller, est également vice-président de Réseau Voltaire et intervient régulièrement sur des chaînes iraniennes

L'avocat André Chamy (Crédit: Sébastien BOZON / AFP)
L'avocat André Chamy (Crédit: Sébastien BOZON / AFP)

Me André Chamy, l’avocat de Benjamin Weller, poursuivi pour avoir insulté Alain Finkielkraut le 16 février lors d’une manifestation de gilets jaunes à Paris, n’est pas inconnu de la sphère complotiste, révèle le site Conspiracy Watch.

André Chamy est connu pour avoir défendu – gracieusement – l’ancien dictateur irakien Saddam Hussein et son ministre des Affaires étrangères Tarek Aziz lors de leurs procès devant la justice irakienne.

« Il intervient depuis plusieurs années comme commentateur sur des médias d’Etat iraniens comme Sahar TV ou Press TV, » rapporte le site de veille sur le conspirationnisme.

André Chamy se trouve également « être le vice-président de Réseau Voltaire France, une association créée en 2012, après la dissolution de l’association ‘Réseau Voltaire’ de l’auteur complotiste Thierry Meyssan », également grand défenseur du régime syrien du dictateur Bachar Al Assad.

« Présidée par Alain Benajam, un proche de Meyssan et de la mouvance dieudonniste, » poursuit le site, « l’association Réseau Voltaire France a notamment pour objet de représenter les intérêts du Réseau Voltaire International, une organisation au financement opaque dont le site internet, voltairenet.org, occupe depuis plus de quinze ans une place de choix en matière de désinformation, diffusant des fausses informations ou promouvant toute sorte de théories du complot. André Chamy est l’auteur de 17 articles en français pour voltairenet.org« .

Parmi eux, on trouve « Israël : l’inévitable chute du régime d’apartheid », un texte rédigé en 2014.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...