Les boeufs dits ‘broutards français’ voguent vers Israël
Rechercher

Les boeufs dits ‘broutards français’ voguent vers Israël

Depuis la mi-février, le marché israélien est ouvert "aux sujets d'engraissement de moins d'un an"

Des broutards en partance de Lozère et  à destination de l'Italie (Crédit: capture d'écran Youtube/ France 3)
Des broutards en partance de Lozère et à destination de l'Italie (Crédit: capture d'écran Youtube/ France 3)

Le site du magazine spécialisé La France agricole signale que des bovins français vogueraient actuellement à travers la Méditerranée pour rejoindre les côtes israéliennes.

Les exportateurs de ces bovins français appelés « broutards français », profitent de l’ouverture récente du marché israélien aux « sujets d’engraissements de moins d’un an ».

« Selon Germain Milet, économiste à l’Institut de l’élevage, cité par La France agricole, Israël est un marché solvable, avec un fort pouvoir d’achat. L’appétit des Israéliens pour la viande est développé. Ses 8,5 millions d’habitants sont le quatrième consommateur de viande, et septième de bœuf, dans le monde ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...