Rechercher

Le président ukrainien va s’exprimer en visio devant le Parlement israélien

L'invitation qui a été envoyée par le président de la Knesset précise que le discours du président ukrainien ne sera accessible qu'aux députés et aux ministres, selon la chaîne Kan

Le Président Volodymyr Zelensky sur une photo tirée d'une vidéo publiée sur Facebook, fournie par le Bureau de presse présidentiel ukrainien, s'exprime à Kiev, en Ukraine, le 16 mars 2022. (Crédit : Bureau de presse présidentiel ukrainien via AP)
Le Président Volodymyr Zelensky sur une photo tirée d'une vidéo publiée sur Facebook, fournie par le Bureau de presse présidentiel ukrainien, s'exprime à Kiev, en Ukraine, le 16 mars 2022. (Crédit : Bureau de presse présidentiel ukrainien via AP)

Le président ukrainien Volodomyr Zelensky va s’adresser dimanche aux députés israéliens en visioconférence, a annoncé mercredi le président du Parlement, au moment où l’Etat hébreu tente de trouver un délicat équilibre entre Kiev et Moscou.

Le président du Parlement israélien Mickey Levy s’est dit « honoré » de ce discours à venir devant les parlementaires, qui intervient « alors que le peuple ukrainien est confronté à un moment si difficile », a-t-il affirmé dans un court communiqué.

Le président ukrainien s’exprimera dimanche à 18H00 (16H00 GMT), lors d’une session extraordinaire, le Parlement étant en congés.

Les députés israéliens ont été officiellement invités mercredi à la visioconférence.

L’invitation qui a été envoyée par le président de la Knesset, Mickey Levy, précise que le discours prononcé par le président ukrainien ne sera accessible qu’aux députés et aux ministres, a fait savoir la chaîne Kan.

Le président de la Knesset, Mickey Levy, à la Knesset à Jérusalem, le 17 janvier 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Ce ne sera pas le première fois que Zelensky s’adressera aux députés d’un pays via Zoom. Au début du mois, une visioconférence avait été organisée avec les députés américains et il devrait s’exprimer virtuellement devant le Congrès des États-Unis aujourd’hui en fin de journée.

L’Etat hébreu a adopté une position prudente après l’invasion russe de l’Ukraine le 24 février, faisant valoir des liens privilégiés avec les deux pays.

Fort de ses relations avec Moscou, Washington et Kiev, le Premier ministre Naftali Bennett a entamé une médiation pour tenter de mettre fin aux combats. Il s’est d’ailleurs de nouveau entretenu lundi au téléphone avec les présidents russe Vladimir Poutine et ukrainien Volodymyr Zelensky.

Selon les médias israéliens, M. Bennett a rejeté à plusieurs reprises les demandes d’assistance militaire de Kiev.

Vendredi, l’ambassadeur d’Ukraine en Israël, Yevgen Korniytchouk a en outre exhorté Israël à se joindre aux sanctions mises en place par les Occidentaux contre la Russie.

L’Etat hébreu s’est engagé lundi à ne pas permettre Moscou et les oligarques visés à les « contourner« .

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...