Israël en guerre - Jour 142

Rechercher

Les dirigeants du monde entier célèbrent Hanoukka

Dans l'ombre de la guerre et de la montée de l'antisémitisme, Scholz est le premier chancelier à allumer la hannoukia de la porte de Brandebourg et demande la libération immédiate des otages

Le rabbin Yehuda Teichtal, 2e à droite, et le chancelier allemand Olaf Scholz, à droite, allumant la Ménorah géante pour Hanoukka, à Berlin, à la porte de Brandebourg, le 7 décembre 2023. (Crédit : Tobias Schwarz/AFP)
Le rabbin Yehuda Teichtal, 2e à droite, et le chancelier allemand Olaf Scholz, à droite, allumant la Ménorah géante pour Hanoukka, à Berlin, à la porte de Brandebourg, le 7 décembre 2023. (Crédit : Tobias Schwarz/AFP)

Les dirigeants du monde entier ont célébré jeudi la fête de Hanoukka en adressant leurs vœux à leurs communautés juives et en reconnaissant leur inquiétude face à la guerre entre Israël et le Hamas et à la montée de l’antisémitisme à travers le monde.

Olaf Scholz a manifesté jeudi sa « solidarité » aux Juifs, en ce premier soir de Hanoukka, devenant le premier chancelier allemand à allumer à Berlin une hannoukia géante, candélabre à neuf branches, dans un contexte de montée de l’antisémitisme.

Deux mois après le début du conflit entre Israël et le Hamas, Scholz, portant une kippa, a appelé à la libération « immédiate » des otages israéliens détenus par le groupe terroriste palestinien, devant une foule rassemblée à la porte de Brandebourg, en plein centre de la capitale allemande, pour le début de la fête juive des lumières.

La hannoukia  « doit être ici devant la porte de Brandebourg, au cœur de notre capitale, comme symbole d’espoir et de confiance et symbole de l’appartenance de la confession juive et des citoyens juifs à notre pays », a affirmé Scholz.

Il est ensuite monté à bord d’une grue pour allumer la première bougie de la hannoukia avec une torche, accompagné du rabbin Yehuda Teichtal.

Face à l’augmentation des actes de haine contre les Juifs en Allemagne depuis les attentats du 7 octobre en Israël, Scholz a plusieurs fois réaffirmé l’engagement de son pays à protéger la communauté juive, 80 ans après la Shoah.

Deux membres de la famille d’un otage détenu par le Hamas, l’Israélo-allemand Itay Svirsky, ont assisté à la cérémonie et ont allumé la torche remise à Scholz pour qu’il la porte.

Rien qu’en Allemagne, 994 actes antisémites ont été recensés depuis le début de la guerre, le 7 octobre, jusqu’au 9 novembre, soit 29 par jour en moyenne, selon l’Association fédérale des départements de recherche et d’information sur l’antisémitisme.

Cela correspond à une augmentation de 320 % par rapport à la moyenne journalière de l’année précédente.

L’antisémitisme est monté en flèche dans le monde entier depuis que la guerre a éclaté entre Israël et le Hamas après les massacres du 7 octobre perpétrés par le Hamas, au cours desquels quelque 3 000 terroristes ont fait irruption en Israël depuis la bande de Gaza par voie terrestre, aérienne et maritime, tuant 1 200 personnes et s’emparant de plus de 240 otages de tous âges sous le couvert d’un déluge de milliers de roquettes tirées sur les villes et villages israéliens.

La majorité des personnes tuées lorsque les terroristes se sont emparés des communautés frontalières étaient des civils de tous âges. Des familles entières ont été exécutées chez elles, et plus de 360 ont été massacrées lors d’un festival de musique en plein air, souvent au milieu d’actes de brutalité horribles de la part des terroristes.

Israël a lancé une incursion militaire pour chasser le Hamas du pouvoir à Gaza, mais l’opération a déclenché des protestations dans le monde entier, qui ont inclus des appels à l’élimination de l’État juif.

Jeudi soir, la Maison Blanche a également procédé à un allumage de la première bougie de Hanoukka.

Le président américain Joe Biden a publié une photo de la hanoukkia allumée à la Maison Blanche.

« L’histoire de Hanoukka nous enseigne qu’un peu de lumière, où qu’elle soit, peut dissiper l’obscurité et éclairer un chemin vers l’avant. De notre famille à la vôtre, Jill et moi vous souhaitons, ainsi qu’à vos proches, un Hanoukka Sameah, un Joyeux Hanoukka ! » a écrit le président sur X.

Une cérémonie s’est tenue jeudi soir à l’Elysée, à Paris, lors de laquelle le président Emmanuel Macron s’est vu remettre le prix annuel de la Conférence des rabbins européens (CER) qui récompense la lutte contre l’antisémitisme et la sauvegarde des libertés religieuses. Il a également affirmé qu’une date d’hommage aux victimes du 7 octobre en Israël serait fixée « dans les semaines à venir ».

Lors de l’événement, il a aussi, pour la première fois à l’Elysée, allumé la première bougie de Hanoukka, en mémoire des victimes des massacres du 7 octobre en Israël et en compagnie du grand rabbin de France, Haïm Korsia, et du président de la CER, Pinchas Goldschmidt.

Son geste a fait l’objet dans la foulée de critiques d’internautes sur les réseaux sociaux, qui ont dénoncé un clientélisme et un manquement aux règles de laïcité.

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, le Premier ministre canadien Justin Trudeau a parlé des deux derniers mois « incroyablement difficiles » pour les Juifs, depuis l’assaut du 7 octobre, et la « montée inquiétante de l’antisémitisme » qui s’en est suivie.

« Je veux que ce soit clair, notre gouvernement se tient à vos côtés. Nous n’accepterons jamais aucune forme d’antisémitisme ou de haine et nous défendrons toujours le droit d’Israël à exister et à se défendre », a-t-il affirmé.

« L’histoire de Hanoukka nous rappelle que la lumière brille plus fort que l’obscurité, et que le bien l’emporte toujours sur le mal. C’est toujours un rappel de la résilience du peuple juif, qui a déjà persévéré à travers des périodes d’inimaginables difficultés, et le Canada continuera à tenir prêt à Israël et aux communautés juives du monde entier pour persévérer à travers cette situation également », a-t-il déclaré.

« J’espère que les leçons de Hanoukka et la lumière incandescente de la ménorah vous apporteront de l’espoir pendant cette période difficile. J’espère également que vous pourrez trouver du réconfort et de la paix en célébrant les traditions », a-t-il conclu.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a organisé une cérémonie d’allumage de bougies de Hanoukka avec un groupe de rabbins, dont il a partagé la vidéo sur ses comptes de réseaux sociaux.

« Les lumières sacrées de Hanoukka, allumées ces jours-ci, nous rappellent une fois de plus que la lumière l’emporte toujours sur le mal. Et de la valeur de la vie, qui vaut la peine qu’on se batte pour elle », a écrit Zelensky sur X. « Mes meilleurs vœux à la communauté juive à l’occasion de Hanoukka ! »

Le Premier ministre indien Narendra Modi a adressé ses « salutations les plus chaleureuses à nos amis juifs en Inde et dans le monde entier à l’occasion de Hanoukka ».

« Que cette fête apporte la paix, l’espoir et la luminosité dans la vie de chacun », a-t-il écrit sur X, en taguant le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

La présidente indienne Droupadi Murmu a souhaité à son homologue israélien Isaac Herzog « Hag Hanoukka Sameach ».

Le Premier ministre australien Anthony Albanese a également adressé ses vœux à la communauté juive.

« Puissiez-vous trouver du réconfort et de l’espoir en honorant les traditions qui vous soutiennent depuis des générations, et que les lumières de Hanoukka brillent dans l’obscurité », a-t-il écrit sur X.

Le ministre des Affaires étrangères de l’Ukraine, Dmytro Kuleba, a souhaité un « Joyeux Hanoukka aux communautés juives d’Ukraine qui célèbrent en temps de guerre, ainsi qu’à toutes les familles juives du monde entier ! ».

« Que les lumières des bougies de la Menorah remplissent vos maisons, et que la foi dans le bien triomphe toujours des forces du mal. »

« Alors que les Juifs du monde entier marquent Hanoukka, nous ressentons tous le contraste entre l’obscurité de ces derniers temps et la lumière de cette fête », a écrit le chef du parti travailliste britannique Keir Starmer. « Que les bougies de cette fête des lumières nous apportent à tous de l’espoir. Hanoukka Sameach. »

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, la Première ministre lituanienne Ingrida Simonyte a déclaré que le miracle de Hanoukka « nous rappelle que rien n’est impossible ».

« C’est particulièrement important à une époque où il y a tant de haine, de cruauté et d’antisémitisme croissant dans le monde. Je crois vraiment que le miracle de Hanoukka, la foi et la sagesse nous aideront à surmonter tous les obstacles. »

« Que la lumière des bougies Hanoukka apporte la paix et la tranquillité dans vos foyers et vos cœurs ! Joyeux Hanoukka ! »

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.