Israël prévoit la réouverture des frontières pour les touristes le 1er juillet
Rechercher

Israël prévoit la réouverture des frontières pour les touristes le 1er juillet

Le ministre de l'Intérieur, qui a déjà donné son accord à l'entrée de groupes, recommande une procédure accélérée pour les personnes vaccinées - en provenance de certains pays

Des touristes et des Israéliens vaccinés, portant le masque pour se protéger de la COVID-19, lors de leur arrivée à l'aéroport Ben Gurion, près de Tel Aviv, le 23 mai 2021. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)
Des touristes et des Israéliens vaccinés, portant le masque pour se protéger de la COVID-19, lors de leur arrivée à l'aéroport Ben Gurion, près de Tel Aviv, le 23 mai 2021. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)

Israël pourrait assouplir les procédures d’entrée pour les visiteurs étrangers qui ont été vaccinés contre le coronavirus dès le début du mois prochain.

Actuellement, seuls de petits groupes de touristes vaccinés ou guéris ou des parents au premier degré de citoyens israéliens sont autorisés à entrer dans le pays.

Les voyages internationaux à destination d’Israël ont été fortement limités, en raison des restrictions imposées pour empêcher les variants du COVID-19 d’atteindre le pays. À certains moments, les frontières d’Israël ont été entièrement fermées aux étrangers. Les touristes ne peuvent actuellement pas se rendre dans le pays, sauf s’ils rendent visite à un parent au premier degré, et ce dans des conditions restrictives.

Le ministre de l’Intérieur, Aryeh Deri, a envoyé jeudi une lettre au directeur général de l’Autorité des Frontières, Shlomo Mor-Yosef, lui indiquant qu’il avait consulté le ministre de la Santé, Yuli Edelstein, le ministre des Affaires étrangères, Gabi Ashkenazi, et des équipes professionnelles de différents ministères sur cette question.

En conséquence, il a été décidé d’autoriser les visiteurs vaccinés provenant d’une liste de pays qui doit encore être déterminée par le ministère de la Santé « à entrer en Israël selon un processus acceléré qui sera mis en place dans les prochains jours. »

Il n’a pas expliqué en quoi consisterait ce « processus accéléré ».

Deri a déclaré à Mor-Yosef qu’à la lumière des programmes de vaccination contre le COVID-19 dans d’autres pays, « il est possible d’élargir l’assouplissement de l’entrée en Israël pour les étrangers et de changer les méthodes d’approbation existantes qui font peser une charge énorme sur les représentants d’Israël à l’étranger et sur l’Autorité de l’immigration et de la population dans le pays. »

Deri a écrit que la date cible pour le lancement du projet pilote serait le 1er juillet.

Le chef du parti Shas, Aryeh Deri, dirige une réunion de la faction Shas à la Knesset à Jérusalem, le 19 avril 2021. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

La ministre du Tourisme Orit Farkash-Hacohen a salué cette annonce dans un tweet.

« Il est temps pour Israël de s’ouvrir au tourisme et de tirer parti de son statut de pays vacciné au profit de son économie. »

Farkash-Hacohen a précisé que ces changements s’appliqueraient aux touristes individuels, et non aux groupes.

Farkash-Hacohen avait dévoilé en avril un plan en quatre parties pour relancer le tourisme étranger en Israël dans le contexte de la pandémie de COVID-19, comprenant une campagne de publicité mondiale, des incitations aux vols vers Eilat et la réintroduction de grands événements internationaux.

Israël a récemment recommencé à accepter des groupes de touristes dans le pays.

La ministre du Tourisme Orit Farkash-Hacohen lors d’une conférence de presse à Tel Aviv, le 27 avril 2021. (Crédit : Rafi Ben Hakon/GPO)

Une campagne nationale de vaccination a déjà permis de vacciner plus de la moitié de la population israélienne contre le COVID-19 et de réduire le nombre de cas quotidiens, qui était de plusieurs milliers au début de l’année, à seulement six personnes diagnostiquées mercredi.

Les données du ministère de la Santé publiées jeudi montrent qu’il n’y a que 202 patients actifs dans le pays. Depuis le début de l’épidémie au début de l’année dernière, 839 627 personnes ont contracté le COVID-19 en Israël et 6 428 en sont décédées.

Israël a levé la quasi-totalité des mesures de restriction imposées dans l’espace public pour empêcher la propagation du virus.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...