Israël en guerre - Jour 151

Rechercher

Les humoristes défendent Israël de la meilleure façon qui soit : par l’humour

Au lendemain de l’assaut du Hamas le 7 octobre, nombreux sont ceux qui utilisent l'humour pour se défendre face à la guerre de propagande contre Israël et les Juifs

Liat Harlev, dans le rôle d'une présentatrice de la BBC, et Yuval Semo, dans le rôle du correspondant au Moyen-Orient Harry Whiteguilt, se moquent du manque de professionnalisme d'un reportage de la BBC sur le bombardement d'un hôpital à Gaza, dans un sketch diffusé le 28 octobre 2023. (Crédit : Capture d'écran/Eretz Nehederet/Keshet Douzième chaîne ; utilisé conformément à l'article 27a de la loi sur les droits d'auteur)
Liat Harlev, dans le rôle d'une présentatrice de la BBC, et Yuval Semo, dans le rôle du correspondant au Moyen-Orient Harry Whiteguilt, se moquent du manque de professionnalisme d'un reportage de la BBC sur le bombardement d'un hôpital à Gaza, dans un sketch diffusé le 28 octobre 2023. (Crédit : Capture d'écran/Eretz Nehederet/Keshet Douzième chaîne ; utilisé conformément à l'article 27a de la loi sur les droits d'auteur)

JTA – Dans sa vidéo virale diffusée sur les réseaux sociaux à la suite de l’assaut du Hamas contre Israël, l’humoriste Daniel-Ryan Spaulding a imaginé comment une militante insupportablement « woke » aurait réagi.

« Si le Hamas attaquait une rave queer à Brooklyn ou à Berlin, il s’y trouverait certainement une fille aux cheveux violets qui, en plein massacre, verrait tous ses amis se faire brutalement assassiner et dirait [il passe à une voix aiguë] : ‘Ça va, les gars, la résistance est justifiée quand un peuple est occupé ! C’est la faute d’Israël !’ »

Il continue son sketch : « Son meilleur ami est brûlé vif et mutilé. [Il reprend la voix du personnage] ‘C’est bon, McKayla, accepte-le pour l’équipe !’. Elle prendrait alors un couteau et se poignarderait elle-même en criant : [Il imite le fait de se poignarder] ‘Je lutte contre l’apartheid !' »

Est-ce drôle ? Pour certains oui. Provocant, certainement. La vidéo de Spaulding a été visionnée 9 millions de fois.

Entre la guerre à Gaza, les otages toujours en captivité, l’antisémitisme qui fait rage dans le monde entier et sur les campus universitaires américains, il n’y a pas vraiment de quoi rire. Mais de nombreuses personnes, comme Spaulding, utilisent l’humour pour s’opposer à ce qu’elles considèrent comme une guerre de propagande contre Israël et les Juifs.

Après l’attaque, « j’ai vu des amis à moi publier : ‘Les Palestiniens ont le droit de se défendre' », a expliqué Spaulding, un Canadien de 38 ans qui n’est pas Juif mais qui venait de se produire à Tel Aviv. Selon lui, ses amis n’ont pas compris ce qui s’est réellement passé le 7 octobre.

Daniel-Ryan Spaulding, comique canadien, venait de se produire à Tel Aviv lorsque le Hamas a lancé son attaque du 7 octobre. (Crédit : JTA)

Tôt ce samedi matin, les terroristes du Hamas ont franchi la frontière de Gaza et ont déferlé sur Israël dans une folie meurtrière qui a fait environ 1 200 morts, pour la plupart des civils, et pris en otage près de 240 personnes.

« Je venais en Israël depuis tellement d’années que j’avais oublié à quel point les gens étaient antisémites et haïssaient Israël », a-t-il indiqué. Il avait envie de s’exprimer et a fini par publier sa première vidéo humoristique dans laquelle il défend les Juifs et Israël.

« Les humoristes sont des critiques sociaux : nous avons la capacité, grâce à l’humour, de dénoncer l’hypocrisie, de faire réfléchir les gens d’une certaine manière », a-t-il déclaré. « Faire ce qu’il faut ne tombe pas toujours au bon moment. Il faut être courageux, cela comprend des risques et des conséquences. »

Certains humoristes déjà présents dans l’espace juif consacrent du contenu à l’actualité. Sur les réseaux sociaux, Alex Edelman, star de la pièce « Just For Us » à Broadway, a parodié l’appel du Hamas à une journée mondiale de rage : « Hier c’était le jour de la résistance, aujourd’hui c’est le jour de la rage, demain vous vous reposez, parce que vous êtes fatigués de toute cette rage, et puis dimanche c’est pizza, et lundi vous êtes de nouveau dans la rage ! Et mardi, évidemment, mardi, c’est tacos ! »

@alexedelman Day of rage. #hamas #israel #palestine ♬ original sound – Alex Edelman

Cette vidéo a été suivie d’une autre conseillant aux Juifs de choisir un nom qui ne sonne pas juif pour les moments où les choses vont vraiment mal, en combinant le nom d’un président et d’une petite ville. (Le nom non-Juif d’Edelman est Thomas Albany III, « mais mes amis m’appellent Tug », plaisante-t-il).

Selon Jeremy Dauber, professeur de yiddish, de littérature et de culture à l’université de Columbia et auteur de Jewish Comedy : A Serious History : « Selon certaines théories, l’humour renforcerait le sentiment de résilience et aiderait à faire face à des situations stressantes et à les gérer psychologiquement. ».

@alexedelman I also go by Spencer Whitley III – or “Chip.” Also, due to our sexist history, tougher for women, who should use the city names *first* or use a street. . #jewish #jew #antisemitism ♬ original sound – Alex Edelman

Plaisanter sur une situation peut apporter au public un certain réconfort ou un sentiment d’avoir un contrôle sur une situation « même s’il ne sait que trop bien qu’il n’a pas le pouvoir de la contrôler », a expliqué Dauber, notant que la comédie pouvait également être utilisée pour rabaisser ses adversaires.

Tel semble être l’objectif de nombreux TikToks humoristiques réalisés par des Israéliens et devenus viraux. En Israël, chaque soldat, comédien, actrice ou enfant mignon semble faire des vidéos pour amuser, inspirer ou divertir les Israéliens.

« Excusez-moi de vous le dire, mais écoutez-moi bien : dès que vous sortirez de votre cachette, je vous arracherai votre monosourcil. Vous me gâchez la vie, je n’en peux plus », entend-on dire dans un clip en hébreu adressé au leader du Hamas par Moshe Korsia, un chanteur israélien actuellement en service dans les forces de réserve. Dans la vidéo, il porte son uniforme et fait du café, son geste favori.

Korsia publie plusieurs vidéos par jour. Il a 200 000 followers sur TikTok et 250 000 sur Instagram, et ses vidéos sont régulièrement visionnées plus de 100 000 fois.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.