Les Juifs de Prague envoient du matériel médical aux Juifs de New York
Rechercher

Les Juifs de Prague envoient du matériel médical aux Juifs de New York

Les Etats-Unis sont le pays du monde le plus endeuillé par la pandémie, avec plus de 75.000 morts, et la ville de New York y est la plus affectée

Des Juifs orthodoxes appliquent la directive de "distanciation sociale" lors d'une prière aux abords du siège mondial du mouvement Habad Loubavitch à Brooklyn, à New York, le 20 mars 2020. (Crédit : AP Photo/Mark Lennihan)
Des Juifs orthodoxes appliquent la directive de "distanciation sociale" lors d'une prière aux abords du siège mondial du mouvement Habad Loubavitch à Brooklyn, à New York, le 20 mars 2020. (Crédit : AP Photo/Mark Lennihan)

Une fondation juive de Prague a annoncé vendredi qu’elle avait commencé à envoyer du matériel médical à la communauté juive de New York pour l’aider à faire face au nouveau coronavirus.

Les Etats-Unis sont le pays du monde le plus endeuillé par la pandémie, avec plus de 75 000 morts, et la ville de New York y est la plus affectée.

« La première cargaison de 150 kilos est partie jeudi », a dit à l’AFP Aaron Gunsberger, de la fondation Hatikva Josefov.

Il a eu l’idée d’aider les Juifs newyorkais en cherchant à fournir une assistance à sa communauté en République tchèque et notamment aux survivants de la Shoah.

M. Gunsberger a en particulier contacté des entreprises tchèques qui détiennent des certificats prouvant que leurs produits sont casher.

Un homme prie à côté d’une ambulance garée dans le quartier de Crown Heights à Brooklyn, New York, le 7 avril 2020. (Crédit : AP/Mark Lennihan)

« Les Etats-Unis sont leur plus grand marché, donc j’ai pensé qu’elles pouvaient souhaiter faire un beau geste, après avoir gagné de l’argent pendant des années grâce à la communauté newyorkaise », a-t-il expliqué.

Il a obtenu des dons en argent et des masques de protection qui seront livrés à New York par DHL. Cette société de transport s’est engagée à y acheminer gratuitement 150 kilos de fret.

La fondation compte aussi envoyer des respirateurs FFP2 qui sont utilisés par le personnel médical. « Nous avons obtenu une dérogation pour 3 000 unités, car il y a encore des restrictions aux exportations hors de l’Union européenne », a expliqué M. Gunsberger.

Des gens font la queue pour se faire tester au coronavirus à Prague, en République Tchèque, le 23 avril 2020. (AP Photo/Petr David Josek)

La République tchèque a réussi à limiter la progression de l’épidémie en imposant le port du masque et en fermant les écoles et les frontières.

Vendredi, le bilan de la maladie dans ce pays membre de l’UE de 10,7 millions d’habitants s’élevait à 8 034 cas de contamination dont 270 ont été mortels.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...