Les nouveaux ministres entrent en fonction
Rechercher

Les nouveaux ministres entrent en fonction

Premiers pas et premières notes d'intentions pour les membres du nouveau gouvernement Netanyahu

Marissa Newman est la correspondante politique du Times of Israël

La députée Ayelet Shaked (à gauche),  avec le leader de HaBayit HaYehudi, Naftali Bennett, lors d'une réunion du parti à la Knesset (Crédit : Flash90)
La députée Ayelet Shaked (à gauche), avec le leader de HaBayit HaYehudi, Naftali Bennett, lors d'une réunion du parti à la Knesset (Crédit : Flash90)

La députée Ayelet Shaked, de HaBayit HaYehudi, prend officiellement ses fonctions de ministre de la Justice, promettant de trouver « le juste équilibre » entre la Knesset et les tribunaux.

« Le système judiciaire est l’un des principes fondateurs de notre démocratie, et je n’ai pas l’intention de l’affaiblir, mais je ferai en sorte qu’il n’érode pas les pouvoirs des branches législative et exécutive » a-t-elle annoncé.

« Je vais tout mettre en œuvre pour renforcer le pouvoir de la Knesset ».

Ancien ministre de l’Economie, le leader de Habayit HaYehudi, Naftali Bennett, a passé son tour au chef de Shas, Aryeh Deri.

Selon le site internet d’actualités Walla qui a rapporté ses propos, Deri a déclaré : « Quand je me suis assis à la réunion du cabinet jeudi [sic], j’ai regardé à droite et à gauche et j’ai remarqué que je suis [le politique] le plus expérimenté de la salle. Quand j’étais ministre de l’Intérieur, M. Netanyahu était un jeune député qui arrivait tout droit de l’ONU ».

Plus tôt, Yoav Galant, de Koulanou, est officiellement devenu ministre du Logement.

L’ancien ministre du Logement Uri Ariel (Habayit HaYehudi) lui a demandé d’augmenter la construction de logements afin d’en faire baisser les prix et ce en priorité dans la capitale.

« Nous avons deux préoccupations centrales en cours : l’une est la construction d’unités de logements en Israël avec un accent mis sur les prix, et j’insiste particulièrement sur Jérusalem, qui mérite une mention spéciale. Je vous souhaite du succès dans la politique de construction à Jérusalem ».

Miri Regev, du Likud, a marqué son entrée en fonction en tant que ministre de la Culture et des Sports en abordant la polémique en cours sur la Fifa : selon elle, politique et sport ne doivent pas se mélanger.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...