Israël en guerre - Jour 227

Rechercher

Les partis haredim à la tête des commissions municipales les plus puissants de Jérusalem

Le maire réélu Lion forme une coalition comprenant tout le Conseil municipal, où les ultra-orthodoxes détiennent une majorité sans précédent ; le laïc Havilio obtient un siège au sein de la commission de planification

Le maire de Jérusalem Moshe Lion votant, dans un bureau de vote à Jérusalem, lors des élections municipales du 27 février 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le maire de Jérusalem Moshe Lion votant, dans un bureau de vote à Jérusalem, lors des élections municipales du 27 février 2024. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le maire de Jérusalem, Moshe Lion, qui a remporté haut la main un second mandat en février, a signé mardi des accords de coalition avec chaque faction du Conseil municipal, ce qui signifie qu’il n’aura pas d’opposition au sein de la législature municipale.

« Pour la première fois depuis l’époque où Teddy Kollek était maire, une coalition totale a été formée à Jérusalem », a déclaré Lion au journal Haaretz, faisant référence au légendaire politicien de Jérusalem dont le mandat de maire s’est achevé en 1993 après près de quarante ans d’existence.

Shas et Degel HaTorah, les deux plus grandes factions municipales ultra-orthodoxes, se sont vu confier le contrôle des commissions les plus puissantes de la municipalité, notamment celles qui traitent des finances et des taxes foncières. Ils ont également conservé le contrôle de la commission locale de planification et de construction, qui s’était révélé être un point de friction dans les négociations de la coalition.

Les trois partis haredim de la ville – le parti séfarade Shas, le parti hassidique Agoudat Yisrael et le parti non hassidique Degel HaTorah – ont remporté collectivement 16 des 31 sièges du Conseil municipal lors des élections municipales de février, ce qui leur a conféré une majorité sans précédent.

Haaretz a rapporté qu’au début des négociations de la coalition, il était apparu que les factions ultra-orthodoxes se verraient attribuer les trois sièges de Jérusalem au sein de la commission régionale de construction et de planification, ce qui a créé des tensions avec les représentants des autres populations.

L’impasse a été résolue en accordant l’un des sièges de la commission régionale à Yosi Havilio, qui a lancé un défi de longue haleine à la mairie de Lion avec le soutien d’une alliance laïque de gauche. Havilio n’occupera le siège que pendant la moitié du mandat à venir.

Yosi Havilio, à Jérusalem, le 14 novembre 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Havilio, descendant d’une éminente famille de Jérusalem et ancien procureur général de la ville, a également été reconduit dans ses fonctions d’adjoint au maire, poste qu’il occupe depuis 2021.

Adir Schwartz, chef de la faction laïque de droite Hitorerut, a également été nommé adjoint au maire. Les deux partis laïcs se sont vu attribuer les portefeuilles de la culture, des affaires et de l’innovation.

Hagit Moshe, qui dirige la branche locale du parti HaTzionout HaDatit, conservera le contrôle du portefeuille de l’éducation de la ville et a également été reconduite dans ses fonctions d’adjointe au maire.

Un autre parti sioniste religieux, le parti extrémiste anti-LGBT Noam, a reçu le poste de représentant intérimaire au sein de la sous-commission locale pour la construction et la planification, au sein de laquelle les opérations de la commission régulière sont parfois accélérées.

Le poste sera occupé par Eldad Rabinowitz, un avocat du Fonds de droite Ateret Cohanim, qui vise à installer des Juifs dans les quartiers à prédominance arabe de Jérusalem-Est. Selon Haaretz, Rabinowitz devrait être confronté à un conflit d’intérêts dans le cadre de ses nouvelles fonctions.

Jérusalem-Est est intégrée à la municipalité de Jérusalem depuis la Guerre des Six Jours de 1967, mais les résidents palestiniens, qui représentent près de 40 % de la population totale de la ville, boycottent régulièrement les élections municipales et ne sont pas représentés au Conseil municipal.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.