Les premiers boucliers antimissiles installé sur les véhicules blindés israéliens
Rechercher

Les premiers boucliers antimissiles installé sur les véhicules blindés israéliens

Suite aux critiques pendant la guerre de Gaza en 2014, le système Windbreaker devrait être installé sur les blindés de l'armée

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des soldats Golani dans un Namer lors d'un exercice dans les hauteurs du Golan, en août 2012 (Crédit : CC-BY-SA/Abir Sultan / IDF)
Des soldats Golani dans un Namer lors d'un exercice dans les hauteurs du Golan, en août 2012 (Crédit : CC-BY-SA/Abir Sultan / IDF)

Pour la première fois, un véhicule blindé israélien a été équipé avec le système de défense antimissile avancé Windbreaker, a annoncé le ministère de la Défense jeudi.

Le système de défense active a déjà été installé sur les chars de l’armée israélienne avant les combats de l’opération Bordure protectrice en 2014 à Gaza, mais meil Ruah en hébreu, ou coupe-vent, a été installé sur les véhicules de transport des troupes (VTT) comme le Namer ou le Léopard.

« Au cours des dernières semaines, nous avons terminé l’intégration et l’adaptation du système Windbreaker pour les installer sur les Namers », a déclaré le général Baruch Matzliach, le chef du département des tanks Merkava du ministère de la Défense.

Le Windbreaker, qui est inexplicablement connu comme le système Trophy en dehors d’Israël, est constitué d’un système de détection par radar qui voit les missiles et prédit leurs trajectoires, et de lanceurs de granulés de métal feu ressemblant à des chevrotines qui entraînent l’explosion des missiles ou des roquettes loin des tanks.

L’armée et le ministère de la Défense ont vivement été critiqués lors de l’opération Bordure protectrice pour avoir utilisé des véhicules blindés obsolètes et mal armés.

Il a d’abord été développé par Advanced Defense Systems et le groupe Elta Israel Aircraft Industries et a été déclaré opérationnel en 2009.

Le système, qui a été utilisé sur les chars Merkava depuis 2011, a permis d’éviter la destruction même d’un tank pendant l’opération Bordure protectrice.

L’installation du système sur le Namer est une étape assez naturelle, car le VTT a un châssis Merkava. En plus de signifier léopard, Namer est également une abréviation formée à partir du mot hébreux pour VTT (Nagmash) et Merkava.

Le Namer est considéré par Israël comme étant de loin le VTT le plus lourdement blindé du monde.

« A la fin de la série de tests qui auront lieu au cours des prochains jours, nous allons commencer l’installation du système sur les véhicules supplémentaires. De cette façon, nous accomplirons la politique du ministère de la Défense de doter chaque Namer qui vient de la ligne d’assemblage avec le seul système de défense opérationnellement actif dans le monde », a déclaré Matzliah dans un communiqué.

Oron Shaul - soldat qu était présumé manquant  a été déclaré mort par l'armée (Crédit : IDF)
Oron Shaul – soldat qu était présumé manquant a été déclaré mort par l’armée (Crédit : IDF)

« Un Namer avec le Windbreaker offrira le niveau le plus élevé possible de protection aux soldats de Tsahal, et leur accordera la sécurité et un avantage significatif sur le champ de bataille », a-t-il ajouté.

Le sergent Oron Shaul et six autres soldats Golani ont été tués le 20 juillet 2014, lorsque leur VTT M113, vieux de 50 ans, a été touché par des missiles anti-chars.

Les tests finaux sur le système Windbreaker sur le Namer auront lieu à l’école de l’armée pour le Corps d’infanterie dans le désert du Néguev, a précisé le ministère de la Défense dans un communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...