Les rabbins d’Orlando décrivent une communauté “dévastée”
Rechercher

Les rabbins d’Orlando décrivent une communauté “dévastée”

La communauté juive locale attend toujours de savoir si elle a perdu des membres pendant le massacre de dimanche au Pulse

Une femme prend dans ses bras un homme blessé par la fusillade au Pulse pendant un service en mémoire des victimes de l'attentat terroriste à l'église Joy MCC à Orlando, en Floride, le 12 juin 2016. (Crédit : Joe Raedle/Getty Images/AFP)
Une femme prend dans ses bras un homme blessé par la fusillade au Pulse pendant un service en mémoire des victimes de l'attentat terroriste à l'église Joy MCC à Orlando, en Floride, le 12 juin 2016. (Crédit : Joe Raedle/Getty Images/AFP)

NEW YORK – Le rabbin Rick Sherwin de la congrégation Beth Am d’Orlando vient de raccrocher avec les parents d’un jeune adolescent de sa congrégation. Il voulait s’assurer que l’adolescent avait son numéro de portable au cas où il aurait besoin de parler.

C’est l’un des nombreux appels que Sherwin a passé dimanche aux membres homosexuels de sa communauté, après qu’Omar Saddiqui Mateen, 29 ans, qui avait déclaré son soutien à l’Etat islamique, a tué 50 personnes et en a blessé 53 au Pulse, une boîte de nuit gay du centre d’Orlando.

La synagogue de Sherwin a été l’une des premières d’Orlando à réaliser des mariages homosexuels et, comme beaucoup d’autres synagogues de la ville, elle a des liens forts avec la communauté LGBT.

« Nous sommes tous juste dévastés », a déclaré Sherwin au téléphone pendant un entretien avec le Times of Israël. « Quand quelqu’un attaque des juifs nous sommes tous juste dévastés, et donc nous comprenons ce que cela signifie de faire partie d’une minorité. Quand un membre de la communauté est blessé, nous savons que chaque membre est blessé. »

Sherwin a déclaré qu’après la fin de l’office de Shavouot ce matin, beaucoup des fidèles sont partis rejoindre les longues files d’attente pour donner leur sang. Alors que la température atteignait 34°C, beaucoup ont donné de l’eau et de la nourriture à ceux qui attendaient dans les queues qui serpentaient autour des pâtés de maisons de la ville.

Quand les stocks de sang ont été complets, il a été demandé à ceux qui attendaient encore de revenir dans les prochains jours.

Le rabbin Steven Engel, de la congrégation du judaïsme réformé. (Crédit : autorisation)
Le rabbin Steven Engel, de la congrégation du judaïsme réformé. (Crédit : autorisation)

Le rabbin Steven Engel, de la congrégation du judaïsme réformé d’Orlando, a déclaré que sa congrégation aussi était choquée par l’attentat.

« Il y a un grand choc dans la congrégation. Nous avons une très grande communauté LGBT et pour l’instant on ne sait toujours pas si l’un de nos membres a été tué, blessé, ou touché directement », a déclaré Engel par téléphone.

Alors qu’ils attendaient des informations, beaucoup de ses fidèles ont aussi donné leur sang, a déclaré Engel.

Engel est l’un des trois animateurs de l’émission de radio interconfessionnelle « The three wise guys » (les trois hommes sages). Ce jour-là, Engel a parlé avec ses co-animateurs, le révérend Bryan G. Fulwider et l’imam Muhammad Musri. Ils prévoient d’organiser ensemble un évènement qui traitera de l’attentat.

La communauté entière est mobilisée, et il est important que la communauté juive soit là dans les jours difficiles et les semaines à venir, a déclaré Sherwin.

« Nous pouvons donner nos oreilles. C’est la meilleure chose que nous puissions faire pour l’instant », a-t-il déclaré.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...