Israël en guerre - Jour 290

Rechercher

Les responsables israéliens adressent leur soutien au roi Charles après son diagnostic de cancer

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a écrit : "Sara et moi adressons nos meilleurs vœux au roi Charles III et nos prières pour sa bonne santé."

Le roi Charles III de Grande-Bretagne serrant la main du président Isaac Herzog en marge du sommet COP28, à Dubaï, le 1er décembre 2023. (Autorisation)
Le roi Charles III de Grande-Bretagne serrant la main du président Isaac Herzog en marge du sommet COP28, à Dubaï, le 1er décembre 2023. (Autorisation)

Le roi Charles III est atteint d’un cancer découvert pendant une opération récente de la prostate, qui va le tenir à l’écart de de la vie publique pendant une durée inconnue, moins d’un an et demi après avoir succédé à sa mère Elizabeth II. Neuf mois après avoir été couronné, le souverain de 75 ans ne prévoit cependant pas de cesser totalement ses activités de chef d’État du Royaume-Uni mais aussi de 14 autres pays, a annoncé lundi le palais de Buckingham.

« Au cours de la récente intervention pour une hypertrophie bénigne de la prostate, un problème distinct a été constaté » et des « tests ultérieurs ont permis d’identifier une forme de cancer », explique le palais dans un communiqué. Le palais a fait savoir que ce problème de santé n’était pas un cancer de la prostate. Le roi a « entamé aujourd’hui (lundi) un programme de traitements réguliers, au cours duquel les médecins lui ont conseillé de reporter ses activités publiques », selon le palais. Il continuera toutefois « à s’occuper des affaires de l’État et des tâches administratives comme à l’accoutumée ». Selon le palais de Buckingham, le roi « reste très optimiste quant à son traitement et se réjouit à l’idée de reprendre ses fonctions publiques dès que possible ».

Après avoir appris le diagnostic, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a écrit sur les réseaux sociaux : « Sara et moi adressons nos meilleurs vœux au roi Charles III et nos prières pour sa bonne santé. »

Le ministre des Affaires étrangères Israel Katz a écrit sur X : « Au nom de tout le peuple d’Israël, j’adresse mes prières et mes vœux pour le rétablissement complet et rapide de l’ami du peuple juif, le roi Charles. »

Le président américain Joe Biden a dit « se faire du souci » pour le souverain, tandis que les vœux de rétablissement ont afflué de toute la classe politique britannique, y compris les indépendantistes écossais ou les républicains nord-irlandais.

« Je ne doute pas qu’il retrouvera rapidement toutes ses forces et je sais que le pays tout entier lui adresse ses meilleurs vœux », a souligné le Premier ministre britannique Rishi Sunak sur X (ex-Twitter).

La présidente du Parlement européen, Roberta Metsola, a dit « souhaiter un prompt rétablissement » au roi.

À l’image de son opération pour un problème bénin de la prostate sur laquelle il avait fait preuve de transparence, Charles III a « choisi de partager son diagnostic afin d’éviter les spéculations, et dans l’espoir d’aider le public à comprendre tous ceux qui sont touchés par le cancer dans le monde entier », est-il indiqué.

L’annonce de son problème de prostate avait déjà tranché avec le secret qui entourait la santé de la reine Elizabeth II dans les années précédant sa mort le 8 septembre 2022 à l’âge de 96 ans, à l’issue d’un règne record de 70 ans.

Elle intervient au moment où l’épouse de son héritier William, Kate, 42 ans, a été hospitalisée le 16 janvier pour une opération de l’abdomen dont la cause est tenue secrète. Elle n’a plus été vue en public depuis son apparition avec le reste de la famille pour Noël.

Le palais de Kensington a annoncé il y a une semaine qu’elle était sortie de la clinique privée londonienne où elle a subi cette intervention et qu’elle poursuivait sa convalescence au domicile familial de Windsor, dans l’ouest de Londres.

Les raisons de son opération restent mystérieuses, mais il ne s’agit pas d’un cancer, selon les médias britanniques. Le palais a annoncé qu’elle suspendrait ses activités probablement jusqu’à Pâques, le 31 mars.

William, fils aîné du roi Charles III, avait également cessé ses fonctions publiques afin de donner la priorité à leur famille. Mais ses services ont annoncé lundi qu’il assisterait mercredi à une cérémonie de remise de décorations à Windsor puis à un gala de charité à Londres.

Exilé en Californie, le fils cadet de Charles, Harry, va rentrer au Royaume-Uni pour voir son père malgré les tensions notoires entre le duc de Sussex et son père ainsi que son frère aîné.

Le retrait forcé de Charles, Kate et William a placé la reine Camilla, 76 ans, sur le devant de la scène, avec de nombreux déplacements chaque semaine pour celle qui reste peu aimée des Britanniques, qui adoraient la princesse Diana, première épouse du souverain.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.